Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Soudan du Sud : des populations privées de l'aide alimentaire par les violences

Soudan du Sud : des populations privées de l'aide alimentaire par les violences

Afrique du Sud

Le Programme alimentaire mondial (PAM) déclare avoir du mal à acheminer de la nourriture à des populations du Soudan du Sud, théâtre d’une guerre civile depuis cinq ans.

« Des dizaines de milliers de personnes sont dans le besoin », a récemment déclaré Adnan Khansai. Pour le directeur national du Programme alimentaire mondial (PAM), il s’agit du besoin de nourriture.

Aujourd’hui, la famine a atteint d’importantes proportions dans certaines régions du Soudan du Sud. Comme au Bahr el Ghazal occidental et dans l’Equatoria central où l’on parle d’un taux de malnutrition de 25 %.

Et pourtant, ce n’est pas la volonté qui manque du côté du PAM. L’insécurité est le principal obstacle d’accès à ces zones. « Des aides ont été brièvement fournies en septembre, après quatre mois sans accès, mais l’insécurité nous empêche encore d’accéder à la zone », déplore encore Adnan Khansai.

Une insécurité alimentée par la guerre civile qui oppose depuis 2013, soit deux ans après l’indépendance, la rébellion de l’ancien vice-président Riek Machar aux forces gouvernementales fidèles au président Salva Kiir.

Des cessez-le-feu ont souvent été violés par les deux camps. Cinq ans, après la note semble bien salée, car des ONG estiment à 400 000 le nombre de personnes ayant péri du fait de cette guerre civile.

La signature d’un énième accord de paix prévu demain 31 cotobre à Juba, capitale du Soudan du Sud en présence des dirigeants ougandais, kényan et soudanais, pourrait peut-être sonner le glas de ce conflit fratricide.

Mais, bien d’observateurs semblent dubitatifs quant à l’arrivée de Riek Machar pour répondre à la main tendue par le président Kiir.

>>> LIRE AUSSI : Journée mondiale de l’alimentation : l’avenir alimentaire de l’Afrique en danger
>>> LIRE AUSSI : RDC : les derniers rebelles sud-soudanais ont regagné Juba
>>> LIRE AUSSI : Soudan du Sud : Salva Kiir déclare ne pas craindre la CPI
Voir plus