Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La Belgique a son premier maire Noir

La Belgique a son premier maire Noir

Belgique

<p><strong>La Belgique vient de franchir un pas de géant en termes d‘égalité ethnique en élisant son tout premier maire Noir. L’“heureux’‘ élu n‘étant autre que le père du défenseur (footballeur) international belge et capitaine de Manchester City (Premier League), Vincent Kompany.</strong></p> <p>C’est ce dimanche soir que Pierre Kompany, 71 ans et père de Vincent Kompany (sur la photo) a vu sa liste l’emporter aux élections communales à Ganshoren, près de Bruxelles. Pierre Kompany prendra les commandes de sa future commune, région bilingue d‘à peu près 25.000 habitants, en décembre prochain.</p> <p>Réagissant à cette nouvelle, le fils n’a pas boudé sa joie. Vincent Kompany, dans une vidéo postée sur son compte Instagram : <em>“c’est le premier maire noir de Belgique. Ça n’est jamais arrivé avant. C’est historique, nous sommes tous heureux. Bravo à mon père !”</em></p> <p>Mais les choses n’ont pas toujours été roses pour le fututr maire. Originaire de la République démocratique du Congo, il avait été contraint à l’exil en 1975. A l‘époque, son pays avait pour nom de le Zaïre et à sa tête, régnait le très redouté Mobutu Sese Seko. Après avoir quitté sa terre natale, Pierre Kompany a posé ses valises en Belgique, où il vit depuis.</p> <p>En 1982, soit 7 ans après son arrivée en Belgique, il y obtint le statut de réfugié politique, puis, peu de temps apès, la nationalité belge (informations émanant de la télévision publique <span class="caps">RTBF</span>). Bien qu’ayant un diplôme d’ingénieur civil, Pierre Kompany avait d’abord dû se défendre en tant que chauffeur de taxi à Bruxelles.</p> <p>Revenant sur ses origines, l‘élu du Centre démocrate humaniste (<span class="caps">CDH</span>, centriste) a déclaré à la <span class="caps">RTBF</span> : <em>“(Mes origines), c’est une fierté ! Comment les oublierais-je ? Je ne changerai pas de couleur non plus… Mes enfants connaissent les origines de leur père.”</em></p> <p>Selon un accord pré-électoral qui prévaut à Ganshoren, Pierre Kompany devra donner son écharpe de bourgmestre à un autre élu de sa liste. Cela, à mi parcours de son mandat, c’est à dire après trois ans à la tête de la commune.</p> <p>Avant Pierre Kompany, un autre élu venu lui aussi de la <span class="caps">RDC</span>, Denis Liselele (membre du PS), occupait en 2014 le poste de bourgmestre dans la commune Wallonne de Sambreville (centre). Il s’agissait à l‘époque d’un petit pas de la part de la Belgique, puisque Liselele, qui était le premier échevin (premier adjoint) remplaçait un bourgmestre englué dans une affaire judiciaire.</p>

Je ne changerai pas de couleur non plus... Mes enfants connaissent les origines de leur père.

Voir plus