Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La sécurité autour du lac Victoria, les autorités de la région de l'Est se mobilisent

La sécurité autour du lac Victoria, les autorités de la région de l'Est se mobilisent

Kenya

Le Lac Victoria, un piège mortel pour de nombreux navigateurs et une source de motivation pour la région de l’Est. Ces derniers temps, des naufrages ont émaillé l’histoire du plus grand lac d’Afrique.

Avec à l’esprit le naufrage d’un ferry en Tanzanie qui a fait 228 morts il y a deux semaines, les pays qui le bordent notamment la Tanzanie, le Kenya et l’Ouganda ont décidé de s’engager à améliorer la sécurité autour des navigations.

L’accident a mis en lumière les risques de surcharge pour les milliers d’habitants des rives et des îles du lac, contraints d’utiliser des bateaux surpeuplés ou mal entretenus au quotidien, dans une région où peu savent nager.

“Nous ne surchargeons pas le bateau, parce que nous on n’a pas autant de passagers. Le naufrage en Tanzanie, je crois que c‘était une journée de marché et donc il y avait beaucoup de monde, et le bateau n‘était pas adapté pour transporter autant de gens. Je crois qu’il l’ont surchargé “ a indiqué Eric Charles, capitaine du MV Mbita.

“Evidemment, les gens sont inquiets quand on entend parler de ce genre d’incidents, surtout quand il y a si peu de survivants et que la majorité meurt. Tu as peur, mais parfois, il ne faut pas penser à tout ça parce que la mort est inévitable “ temoigne Fredrick Ochieng, un passager.

La tragédie en Tanzanie a réussi à convaincre les autorités de la région de l’Est à mettre en œuvre un projet sécuritaire de 4 ans autour de la navigation, mais aussi sur le sauvetage immédiat en cas de naufrage.

Voir plus