Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Face à la machine chinoise, l'UE en quête d'un nouveau partenariat avec l'Afrique

Face à la machine chinoise, l'UE en quête d'un nouveau partenariat avec l'Afrique

Afrique

L’Union européenne veut réformer ses rapports avec l’Afrique. Jean-Claude Juncker, le président de la commission de l’institution a appelé ce mercredi à bâtir “une nouvelle alliance” qui viserait à créer des millions d’emplois sur le continent. Probablement une alternative à la crise migratoire et à l’influence chinoise.

Un partenariat gagnant – gagnant, c’est désormais ce vers quoi veut converger l’Union européenne dans son partenariat économique avec l’Afrique. Devant le Parlement européen à Strasbourg, le président de la Commission Jean-Claude Juncker a notamment milité pour l’augmentation des échanges commerciaux avec l’Afrique.

“Je suis convaincu que nous devons faire évoluer les nombreux accords commerciaux entre les pays africains et l’UE vers un accord de libre échange de continent à continent, un partenariat économique entre partenaires égaux”, a déclaré le chef de l’exécutif européen.

>>> LIRE AUSSI : Les pays riches ont une attitude ignoble face aux migrants selon Filippo Grandi

Une alternative à l’immigration

Cette “nouvelle alliance” prévoit en outre davantage “d’investissements privés et des emplois durables”, 10 millions d’emplois exactement en Afrique sur les cinq prochaines années, a-t-il annoncé. “L’Afrique n’a pas besoin de charité, elle a besoin d’un partenariat équilibré”, a-t-il insisté.

Une sortie censée rassurer les milliers de jeunes africains qui fuient chaque jour vers l’Europe en quête d’une vie meilleure, via la Méditerranée. Mais aussi, les détracteurs de la coopération euro-africaine qui accusent l’Europe de léser l’Afrique dans les accords commerciaux.

Avec l’influence de plus en plus grandissante de la Chine en Afrique, il semble que Bruxelles ait reconsidéré son approche. D’ailleurs, le nouvel agenda européen semble faire écho aux promesses chinoises en Afrique. Lors du dernier Forum sur la coopération sino-africaine, la Chine a déroulé un programme de développement qui inclue un investissement de 60 milliards de dollars.

>>> LIRE AUSSI : La Malaisie interpelle les pays pauvres sur un colonialisme nouvelle version de la Chine >>> LIRE AUSSI : Coopération : la Chine promet 60 milliards de dollars au développement de l’Afrique