Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Présidentielle en RDC : Ramazani Shadary marque déjà les esprits

Présidentielle en RDC : Ramazani Shadary marque déjà les esprits

République démocratique du Congo

Le candidat du pouvoir à la présidentielle en RDC a rejeté samedi 8 septembre le soutien des professeurs d’université en les appelant à la « neutralité ». Peut-être une manière de marquer les esprits en attendant la campagne.

Un hôtel de la Gombe à Kinshasa. C’est ici qu’ont eu lieu le 8 septembre dernier, des échanges entre Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du Front commun pour le Congo (FCC) et « les Universitaires congolais », une plateforme composée de quelque cent professeurs d’université.

Pour la société savante congolaise, Joseph Kabila a fait un choix judicieux en désignant Emmanuel Ramazani Shadary comme dauphin. « Emmanuel Ramazani Shadary est le candidat qui envoie le meilleur profil de tous, vu son niveau académique, son savoir-faire, son sens d’humilité », a déclaré le Professeur Elikya Mbokolo historien de rénommée internationale.

D’où la signature d’un pacte dit républicain avec le candidat Ramazani. « Que la réception du week-end dernier en l’honneur d’Emmanuel Ramazani Shadary, sonne ainsi le gong d’un pacte républicain entre le monde scientifique et la politique. De même, que la Grèce doit sa couronne à ses philosophes, la RD Congo devra désormais, compter avec ses Scientifiques. L’heure est donc arrivé pour que la Communauté savante du pays s’implique effectivement dans le développement du pays. D’où, le sens de son soutien à la candidature d’Emmanuel Ramazani Shadary, que les Profs considèrent comme le meilleur de tous », a ajouté Elikya Mbokolo.

Un pétard mouillé

Mais, le plan des universitaires n’a pas fonctionné comme prévu. Plutôt que de se réjouir de ce soutien des « dépositaires » du savoir, Emmanuel Ramazani Shadary a rappelé à ses collègues enseignants d’université la posture qui devrait ou doit être la leur face à une conjoncture politique.

« Les universitaires doivent éclairer les concitoyens et les ramener vers la raison et non vers les sentiments. Je suis convaincu qu’une université porteuse d’espoir doit demeurer une université sans couleur politique, une université totalement dépolitisée au profit de la science », a déclaré le candidat Ramazani.

Une réaction qui tranche carrément avec celle de certains acteurs politiques qui se présentant souvent comme fieffés adeptes de sérénades, s’en saisiraient pour ameuter le peuple. Certes comptables d’un bilan globalement négatif de Joseph Kabila, selon des observateurs, Shadary pourrait avoir, grâce à cette réaction, le verbe facile lors de la campagne.

>>> LIRE AUSSI : RDC : la Majorité choisit Ramazani Shadary pour la présidentielle
>>> LIRE AUSSI : Joseph Kabila félicité par ses homologues d’Afrique centrale
>>> LIRE AUSSI : Élection en RDC : ce qui reste à faire après le retrait de Kabila
Voir plus