Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Soudan du Sud : dix soldats condamnés pour viols d'humanitaires et de meurtre

Sud-Soudan

<p><strong>Une cour martiale sud-soudanaise a reconnu jeudi dix soldats coupables des viols de cinq travailleurs humanitaires étrangers et du meurtre d’un journaliste dans un hôtel lors de combats à Juba en juillet 2016.</strong></p> <p>“Le tribunal militaire a jugé que les accusés (…) étaient coupables en raison de leur responsabilité directe dans ces crimes”, a déclaré le juge Knight Baryano Almas, énumérant les accusations de viol, meurtre, pillage et destruction de biens.</p> <p>Un onzième soldat accusé dans cette affaire a été acquitté tandis qu’un douzième, un commandant accusé d’avoir coordonné l’attaque, est décédé d’une “mort naturelle” en détention en octobre 2017, selon l’armée.</p> <p>Les crimes reprochés aux accusés ont été commis le 11 juillet 2016 dans un hôtel situé à un peu plus d’un kilomètre d’une base de l’<span class="caps">ONU</span> à Juba, alors que la capitale était en proie à de violents combats entre l’armée fidèle au président Salva Kiir et les forces du rebelle et ancien vice-président Riek Machar.</p> <h2 style="font-size:16px;">“Au moins cinq femmes étrangères violées”</h2> <p>Lors de son témoignage au début du procès, le propriétaire britannique de l’hôtel, Mike Woodward, a indiqué que “50 à 100 soldats armés” avaient pénétré dans l’enceinte de l’hôtel, où se trouvaient environ 50 employés d’organisations étrangères.</p> <p>“Un groupe (de soldats, ndlr) est allé directement au bar et au restaurant, tandis que l’autre est allé vers la zone résidentielle”, avait-il dit.</p> <p>M. Woodward avait fait état du “viol en réunion d’au moins cinq femmes étrangères”, du meurtre d’un journaliste sud-soudanais, de tirs sur un travailleur humanitaire américain et “du fait qu’ils ont frappé et torturé presque chaque personne dans le bâtiment”. </p> <p>La cour martiale a également jugé jeudi que le gouvernement sud-soudanais devrait payer 4.000 dollars (3.440 euros) de compensation à chaque victime de viol, et plus de 2 millions de dollars au propriétaire de l’hôtel, M. Woodward.</p> <p>Le témoignage de ce dernier est corroboré par des rapports compilés par l’<span class="caps">ONU</span> et l’<span class="caps">ONG</span> Human Rights Watch.</p> <h2 style="font-size:16px;">Les Casques bleus insensibles ?</h2> <p>L’enquête de l’<span class="caps">ONU</span> a par ailleurs montré que les Casques bleus stationnés à proximité de l’hôtel ne sont pas venus au secours des personnes s’y trouvant, malgré de nombreux appels à l’aide par téléphone. Au nombre de 13.000, les Casques bleus ont de manière générale répondu de manière “chaotique et inefficace” aux violences de juillet à Juba, selon la même source.</p> <p>L’attaque contre cet hôtel est un des nombreux exemples d’atrocités commises depuis le début du conflit et a été citée en exemple dans plusieurs rapports pour illustrer l’incapacité des Casques bleus à protéger les civils dans ce pays.</p> <p>Deux ans et demi après son indépendance, le Soudan du Sud a plongé en décembre 2013 dans une guerre civile qui a fait des dizaines de milliers de morts et plus de 3,5 millions de déplacés.</p> <p>Le jugement de jeudi est un des rares exemple de justice rendue pour les crimes commis dans ce conflit, que les observateurs attribuent à la présence d‘étrangers parmi les victimes.</p> <b> >>> <span style="color:#d1420a;"><span class="caps">LIRE</span> <span class="caps">AUSSI</span></span> : <a href="http://fr.africanews-direct.bce.lu/2018/08/28/soudan-du-sud-le-dirigeant-rebelle-machar-refuse-de-signer-l-accord-de-paix/">Soudan du Sud : le dirigeant rebelle Machar refuse de signer l’accord de paix</a> </b> <br/> <b> >>> <span style="color:#d1420a;"><span class="caps">LIRE</span> <span class="caps">AUSSI</span></span> : <a href="http://fr.africanews.com/2018/08/06/paix-au-soudan-du-sud-le-tres-attendu-accord-sur-le-partage-du-pouvoir-enfin/">Paix au Soudan du Sud : le très attendu accord sur le partage du pouvoir enfin signé</a> </b> <br/> <b> >>> <span style="color:#d1420a;"><span class="caps">LIRE</span> <span class="caps">AUSSI</span></span> : <a href="http://fr.africanews.com/2018/08/04/paix-au-soundan-du-sud-salva-kiir-optimiste/">Paix au Soundan du Sud : Salva Kiir optimiste</a> </b> <p><strong><span class="caps">AFP</span></strong></p>
Voir plus