Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Congo : début du ramassage des armes dans le Pool

Congo : début du ramassage des armes dans le Pool

Congo

<p><strong>Au Congo, le ramassage des armes et munitions de guerre au Pool a démarré ce mardi 4 septembre à Kinkala. Une opération qui constitue un des points essentiels du cessez-le-feu censé sonner le glas du conflit entre la force publique et la milice de l’ex-chef rebelle Pasteur Ntumi.</strong></p> <p>La région du Pool au sud-ouest de Brazzaville se débarrasse enfin de ces engins de la mort. La Commission ad hoc mixte partitaire (<span class="caps">CAMP</span>) a procédé ce mardi 4 septembre à Kinkala (chef-lieu), au lancement de l’opération de ramassage des armes et munitions de guerre.</p> <p>La cérémonie s’est déroulée sous le patronage de Séraphin Ondelé, directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur et président de la <span class="caps">CAMP</span>. Une commission chargée du suivi et de l’exécution de l’accord de cessez-le-feu conclu le 23 décembre dernier à Kinkala afin de mettre fin au conflit opposant depuis avril 2016 miliciens Ninjas-nsiloulous du chef rebelle Frédéric Bintsamou alias Pasteur Ntumi à la force publique au lendemain de la réélection contestée du président Sassou-Nguesso.</p> <h2 style="font-size:16px;">Sans oublier le <span class="caps">DDR</span></h2> <p>Pour un début, la moisson semble déjà fructueuse. <span class="caps">PMAK</span>, mitrailleuse <span class="caps">RPK</span>, lance-roquettes anti-char, grenades,…. « À la lecture des fiches qui nous ont été présentées par les armuriers sur place, 1 875 armes ont été déjà collectées dans les six centres que nous avons visités, contre trois mille attendues. Selon les organisations habilitées, nous sommes au-delà de 50 %, ce n’est pas rien », a expliqué Séraphin Ondelé. Lequel a promis que l’opération devrait se poursuivre dans d’autres localités telles que Kimbédi, Madia, Kibouendé, Vinza et Goma Tsé-Tsé. C’est donc un important arsenal qui se retrouvait entre les mains de rebelles et a contribué à mettre la paix en péril dans le Pool.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/CONGO?src=hash&ref_src=twsrc%5Etfw">#CONGO</a><br /> Ramassage d'armes à <a href="https://twitter.com/hashtag/Kinkala?src=hash&ref_src=twsrc%5Etfw">#Kinkala</a> dans le département du <a href="https://twitter.com/hashtag/Pool?src=hash&ref_src=twsrc%5Etfw">#Pool</a> ce mardi 04 septembre 2018. <a href="https://twitter.com/ThMoungalla?ref_src=twsrc%5Etfw"><code>ThMoungalla</a> <a href="https://twitter.com/congosouverain?ref_src=twsrc%5Etfw"></code>congosouverain</a> <a href="https://twitter.com/AlainAkouala?ref_src=twsrc%5Etfw"><code>AlainAkouala</a> <a href="https://twitter.com/LeonJuste?ref_src=twsrc%5Etfw"></code>LeonJuste</a> <a href="https://twitter.com/Maintenezlecap?ref_src=twsrc%5Etfw"><code>Maintenezlecap</a> <a href="https://twitter.com/valentin_oko?ref_src=twsrc%5Etfw"></code>valentin_oko</a> <a href="https://twitter.com/jeune_afrique?ref_src=twsrc%5Etfw"><code>jeune_afrique</a> <a href="https://twitter.com/RFIAfrique?ref_src=twsrc%5Etfw"></code>RFIAfrique</a> <a href="https://twitter.com/AFRICA24TV?ref_src=twsrc%5Etfw"><code>AFRICA24TV</a> <a href="https://twitter.com/GyldasM?ref_src=twsrc%5Etfw"></code>GyldasM</a> <a href="https://twitter.com/ADIAC_LDB?ref_src=twsrc%5Etfw"><code>ADIAC_LDB</a> <a href="https://twitter.com/voxcongo?ref_src=twsrc%5Etfw"></code>voxcongo</a> <a href="https://twitter.com/RFI?ref_src=twsrc%5Etfw"><code>RFI</a> <a href="https://twitter.com/IloyiIb?ref_src=twsrc%5Etfw"></code>IloyiIb</a> <a href="https://twitter.com/Clovisgld1?ref_src=twsrc%5Etfw"><code>Clovisgld1</a> <a href="https://twitter.com/afpfr?ref_src=twsrc%5Etfw"></code>afpfr</a> <a href="https://t.co/rAVdnri1Fs">pic.twitter.com/rAVdnri1Fs</a></p>— Grâce Patcheli (@Grace_Patcheli) <a href="https://twitter.com/Grace_Patcheli/status/1037004494666706944?ref_src=twsrc%5Etfw">4 septembre 2018</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Mais, après près de deux ans de combats, les belligérants ont décidé d’enterrer la hache de guerre en signant le 23 décembre dernier à Kinkala, l’historique accord de cessez-le-feu dont l’un des points essentiels est justement le ramassage des armes et munitions de guerre pour que les populations ne soient plus prises au piège entre deux fronts.</p> <p>Cerise sur le gâteau : <a href="http://fr.africanews.com/2018/09/03/congo-les-civils-du-pool-seront-aussi-pris-en-compte-dans-le-programme-de/"target="_blank">le programme « Désarmement, démobilisation et réintégration » (<span class="caps">DDR</span>)</a>. D’un coût de 8,4 milliards de francs <span class="caps">CFA</span> (14,7 millions de dollars), le <span class="caps">DDR</span> est censé financer la réinsertion socio-économique de 7 500 ex-rebelles et 2500 civils.</p> <p>Selon des humanitaires, plus de 138 000 civils sont affectés par la crise dite du Pool.</p> <b> >>> <span style="color:#d1420a;"><span class="caps">LIRE</span> <span class="caps">AUSSI</span></span> : <a href="http://fr.africanews.com/2018/01/17/congo-crise-du-pool-comment-appliquer-l-accord-de-kinkala/">Congo-crise du Pool : comment appliquer l’accord de Kinkala ?</a> </b> <br/> <b> >>> <span style="color:#d1420a;"><span class="caps">LIRE</span> <span class="caps">AUSSI</span></span> : <a href="http://fr.africanews.com/2017/12/23/congo-accord-de-cessez-le-feu-entre-brazzaville-et-les-rebelles-du-pool-afp/" title="AFP">Congo : accord de cessez-le-feu entre Brazzaville et les rebelles du pool</a> </b>
Voir plus