Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Presse : 34 journalistes tués à cause de leur travail au premier semestre 2018 (ONG)

Presse : 34 journalistes tués à cause de leur travail au premier semestre 2018 (ONG)

D’après le Comité de protection des journalistes (CPJ), une ONG internationale de défense de la presse, 34 journalistes ont trouvé la mort au premier semestre de cette année. Un chiffre en baisse par rapport à la même période de l’année dernière.

Ils manquent aujourd’hui à l’appel dans leurs rédactions. Ce sont les 34 journalistes qui ont été tués ces six derniers mois à cause de leur travail consistant à informer la planète tout entière de ce qu’il se passe sur la terre des hommes.

C’est ce qu’a révélé ce vendredi 20 juillet sur sa page Twitter, le Comité de protection des journalistes (CPJ). Tout en épinglant une cartographie des zones criminogènes pour les journalistes. Le Moyen-Orient occupe la première marche du podium ainsi que cela se donne à lire sur le tweet de l’ONG de défense des droits des journalistes.

Mais, une note positive. Ce chiffre est largement inférieur à ceux des années précédentes. L’année dernière, par exemple, 50 journalistes ont été assassinés à cause de leur travail au premier semestre contre 74 en 2016.

Espérons que ce chiffre baissera davantage à la fin de l’année.

>>> LIRE AUSSI : RDC : des journalistes en danger à cause des intérêts fonciers de dignitaires du pouvoir

>>> LIRE AUSSI : Congo : une ONG plaide pour une liberation définitive du journaliste Dombé-Bemba

>>> LIRE AUSSI : Médias : y a-t-il des sources d’information interdites à un journaliste ?