Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Mondial 2018-Finale : c'est avant tout l'affaire de Didier Deschamps

Mondial 2018-Finale : c'est avant tout l'affaire de Didier Deschamps

France

Si en tant que joueur, il a déjà remporté deux tournois majeurs (euro 2000 et mondial 1998), Didier Deschamps peine cependant à soulever quelque trophée comme sélectionneur. Le signe indien pourrait être vaincu dimanche 15 juillet face à la Croatie. Mais, pas si facile.

Lui et son compatriote Zidane ont joué ce 20 mai 1998 dans le Johan Cruijff Arena d’Amstardam avec un rêve dans le ventre : remporter la ligue européenne des champions de football avec la Juventus de Turin. Malheureusement, Predrag Mijatović ruine l’espoir de Didier Deschamps en inscrivant l’unique but de la partie à la 66è minute. Le Real Madrid se hissait encore sur le toit de l’Europe.

Si Zidane a pu remporter la coupe aux longues oreilles quatre ans plus tard avec le Real Madrid, Deschamps lui, a fini sa carrière professionnelle sans connaître le bonheur que peut procurer le plus prestigieux tournoi d’Europe.

Il aurait pu se consoler en tant que sélectionneur en 2004. Mais, son club l’As Monaco bien qu’ayant éliminé des colosses comme Chelsea fut sévèrement corrigé en finale (3 – 0) par les Portugais du FC Porto.

Avec l‘équipe nationale de France, Deschamps entre dans l’histoire en éliminant en demi-finale de l’Euro 2016, la puissante Allemagne championne du monde en titre. Laquelle « Mannschaft » qui, à fortiori, avait toujours plumé le Coq gaulois lors des matches à élimination directe depuis la demi-finale du mondial 1982.

Le champ de la victoire parsemé d’embûches

Mais, contre toute attente, les Bleus de Deschamps s’inclinent en finale sur leurs propres installations et devant leur public, face au Portugal de Cristiano Ronaldo. Alors que ses prédécesseurs n’avaient jamais été battus par le Portugal lors d’un match à élimination directe.

Et face à la Croatie dimanche 15 juillet au stade Loujniki ? Ce sera l’occasion pour Deschamps de devenir le premier sélectionneur français à remporter une Coupe du monde organisée à l’extérieur du pays. Mais, attention. Même si à l’instar du Portugal la Croatie a toujours réussi aux Bleus (3 victoires et 2 nuls en cinq rencontres), Lucas Modric et ses partenaires pourraient surprendre les Bleus comme la Seleçao de Ronaldo les ont surpris en 2016. Deschamps deviendrait encore le premier sélectionneur français à perdre deux finales consécutives de tournois majeurs. Le premier aussi à s’incliner devant la Croatie.

La finale contre la Croatie ouvre plusieurs portes à Deschamps pour entrer dans l’histoire. À Didier de bien tracer le sillon qui mène jusqu’au champ des faiseurs de l’histoire du football. Cette affaire du mondial russe est avant tout la sienne.

>>> LIRE AUSSI : Mondial 2018 – Petites anecdotes de Russie avant la grande finale

>>> LIRE AUSSI : Mondial-2018 – La France en finale, une deuxième étoile à l’horizon…

>>> LIRE AUSSI : Un détail presque oublié de France-RFA en 1982

Voir plus