Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Secrériat général de l'OIF : le Rwanda en opération de charme à Yaoundé

Secrériat général de l'OIF : le Rwanda en opération de charme à Yaoundé

Rwanda

<p><strong>La candidate rwandaise au poste du secrétariat général de l’Organisation internationale de la Francophonie était ce jeudi à Yaoundé. Objectif, obtenir un autre soutien africain.</strong></p> <p>Le Rwanda veut remporter cette année le secrétariat général de l’Organisation internationale de la Francophonie. Ce jeudi, donc, Louise Mushikiwabo candidate rwandaise à ce poste et ministre des Affaires étrangères de son pays, s’est rendue à Yaoundé, la capitale camerounaise pour décrocher un nouveau soutien.</p> <p>Elle a été reçue par le Premier ministre camerounais Philemon Yang, au cours d’un entretien dont la teneur n’a pas été dévoilée. Mais auparavant, le président rwandais Paul Kagame s‘était chargé d’adresser une correspondance à son homologue camerounais pour l’informer de l’objet de la visite.</p> <h4> >>> <span style="color:#d1420a;"><span class="caps">LIRE</span> <span class="caps">AUSSI</span></span> : <a href="http://fr.africanews.com/2018/05/24/francophonie-le-rwanda-n-a-jamais-quitte-l-organisation-kagame/" title="Kagame">Francophonie : le Rwanda n’a jamais quitté l’organisation</a> </h4> <p>Le secrétariat général de la Francophonie fait l’objet d’une lutte acharnée d’influence entre le camp rwandais et celui de la Québécoise Michaëlle Jean, ancien gouverneur général du Canada (2005-2010) et journaliste âgée de près de 61 ans, candidate à sa propre succession pour un second mandat de quatre ans. Elle a reçu le soutien du Canada, fin mai.</p> <h3>La France en appui</h3> <p>Âgée de 57 ans, Mme Mushikiwabo est également le porte-parole du gouvernement rwandais depuis 2009 après avoir géré le portefeuille de l’Information, décrite comme une diplomate chevronnée.</p> <p>Cette dernière a d’ores et déjà reçu le soutien de la France notifié par le chef de l’Etat français Emmanuel Macron, lui-même, à l’occasion d’une visite officielle de son homologue rwandais Paul Kagame en mai.</p> <p>Toutefois, la candidature rwandaise suscite interrogations et frustrations en raison notamment de l’anglicisation du Rwanda. En effet, depuis 2008, le pays a banni l’usage du français dans ses administrations du fait de ses relations tendues avec la France. La Francophonie étant pourtant l’instrument de promotion de la langue française.</p> <h4> >>> <span style="color:#d1420a;"><span class="caps">LIRE</span> <span class="caps">AUSSI</span></span> : <a href="http://fr.africanews.com/2018/05/23/nouveau-partenaire-d-arsenal-le-gros-deal-du-gouvernement-rwandais/">Nouveau sponsor d’Arsenal : le gros deal du gouvernement rwandais</a> </h4> <p>“Je crois que la ministre a toutes les compétences et les titres pour exercer cette fonction”, avait souligné Emmanuel Macron, ajouté que la ministre rwandaise maîtrisait “parfaitement” le français.</p> <p>Le vote est prévu lors du prochain Sommet de la Francophonie, les 11 et 12 octobre en Arménie.</p> <h4> >>> <span style="color:#d1420a;"><span class="caps">LIRE</span> <span class="caps">AUSSI</span></span> : <a href="http://fr.africanews.com/2018/05/12/les-visages-de-la-mode-made-in-rwanda/">Les visages de la mode Made in Rwanda</a> </h4>
Voir plus