Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Kenya : tensions plus fortes à quelques heures de la présidentielle

Kenya : tensions plus fortes à quelques heures de la présidentielle

Kenya

Près de 2 000 personnes ont marché en direction des bureaux de vote situés à Kisumu, en réponse à l’appel à manifester du leader de l’opposition Raila Odinga.

Les gaz lacrymogènes de la police n’auront pas suffi à dissuader les manifestants de mettre fin mardi à leur mouvement d’humeur. La tension est à son pic à quelques heures de la présidentielle du 26 octobre.

“L’IEBC a de sérieux problèmes et les problèmes n’ont pas été résolus jusqu‘à aujourd’hui : en tant que citoyen du Kenya, je voterai au Kenya et non en Tanzanie. Le président de l’iebc wafula chebukati a déjà dit que les élections ne seront pas justes’‘, s’est insurgé l’opposant Joshua Odhiambo.

Raila Odinga a exhorté ses partisans à s’assurer que le vote de ce jeudi n’ait pas lieu, faute de transparence et de réformes exigées par l’opposition.

En signe d’apaisement, le gouverneur de Kisumu Anyang Nyong’o a demandé aux soutiens de l’opposition de manifester, mais de manière pacifique le jour du scrutin.

“J’ai été dans la lutte pour la deuxième libération pendant 37 ans. Quand le gouvernement refuse d‘écouter, nous manifestions et cela marchait toujours. Sommes-nous ensemble ? Oui parce que cette fois, nous marcherons tous ensemble! Sommes-nous ensemble ? Sommes-nous ensemble ?

La semaine dernière, les partisans de l’opposant ont perturbé au moins trois événements officiels, au cours desquels certains membres du personnel de la commission électorale ont été grièvement blessés, d’après la police.

Kenyatta a officiellement remporté son premier face-à-face le 8 août par 1,4 million de voix, mais la Cour suprême a annulé ce vote le 1er septembre en raison d’irrégularités de procédure.

Voir plus