Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

Mozambique : une exposition qui plonge dans la passé

Mozambique : une exposition qui plonge dans la passé

En quelques mots, José Alfredo Cossa ,Président des Madgermanes, nom donne aux mozambicains qui ont travaillé en RDA, raconte l’histoire d’une des familles mozambicaines qui s’est installé en Allemagne dans les années 80 en vertu des accords bilateraux entre les deux pays. Et dans cet espace culturel de Maputo, on peut en voir plusieurs mais aussi des photos de familles mixtes d’aujourdhui . Et ce travail de compilation a été fait par le photographe Malte wandel

Sonore – MALTE WANDEL
“J’ai essayé de me concentrer sur les familles Mozambico-allemandes de l’Allemagne daujourdhui , principalement l Allemagne de l’Est. J’aime cette nouvelle génération nee des allainces des années quatre-vingt et 90. Je voulais en savoir plus sur leur histoire, je suis allee fouille dans les archives et j’ai trouvé une lettre “Unité, travail et surveillance” signée par le Président du Conseil Municipal de Maputo, António Hama Thay, à lintention du r le Maire de Berlin-Est de lepoque “

OBJECTIFS DE L’EXPOSITION , RAPPROCHER LES PEUPLES DES DEUX PAYS À TRAVERS L’ART et cette intitative a ete REÇU AVEC BEAUCOUP D’ENTHOUSIASME//

Sonore – Birgit Plank Mucavele
“L’exposition est accueillie avec un grand intérêt, et traite de la vie des Mozambicains en Allemagne avec leurs familles, ainsi que le passé de Mozambicains vécu en RDA”.
“Ce lien entre l’Allemagne et le Mozambique est très fort. “.

Sonore – José Alfredo Cossa
jeprouve une tres grande fierté, ceux qui nous ont ignorés dans le passé, peuvent maitnenant voir ce quon a vecu, quelqu’un a represente ce que nous avons vecu . Je suis fier que quelqu’un vienne l ‘illustrer. C’est super”.

pour beaucoup de jeunes mozambicains, c’est un pan de leur histoire dont il n’avait pas concsience

“Je vois des photos très réalistes, et il est toujours bon de savoir comment les Mozambicains vivaient en Allemagne, parce que nous ne savions pas comment ils sont arrivés là bas. L’exposition est très bonne et elle est nouvelle pour nous”.

En 1979, plus de 16.000 Mozambicains ont quitté le pays pour y aller à la République Démocratique Allemande, où ils sont restés pendant 10 ans. Avec la chute du mur de Berlin en 1989, plus de 13 000 ont quitté la RDA, en revenant aux origines, en laissant quelque 3000 familles qui ont constitués des familles dans ce pays.

GIZELA NHAPOULO