Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Des drones pour sauver des vies au Rwanda

Des drones pour sauver des vies au Rwanda

Rwanda

Le Rwanda vient de faire un pas significatif dans le domaine médical. Le pays a, depuis ce vendredi, officiellement inauguré des drones qui ont pour mission la distribution de lots de sang dans des régions souvent difficiles d’accès.

Des drones pour distribuer des lots de sang. Le Rwanda le fait depuis ce vendredi. 15 de ces engins volants de la société robotique américaine Zipline sont désormais destinés à distribuer le précieux liquide.

21 cliniques sont sur la liste des destinations et sont situées pour la plupart d’entre elles dans l’ouest du pays. Il s’agit ici du fruit d’une collaboration entre le gouvernement rwandais et Zipline. Les autorités rwandaises sous-traitent avec l’entreprise américaine la livraison des poches de sang.

Gregg Svingen, en charge de la communication d’UPS : “c’est la première fois dans le monde qu’avec l’autorité aérienne, celle du Rwanda, qui a autorisé des vols et c’est pas jute des vols, mais c’est des vols qui sauvent des vies.”

Keller Rinaudo, PDG de Zipline : “c’est vraiment un produit d’urgence. 80 % est destiné à des gens qui… des mères et enfants dont la vie est en danger. Et le défi avec le sang, c’est qu’il ne peut pas être conservé très longtemps et il y en a de différents types. C’est donc très difficile de savoir quoi envoyer à l’avance. Et évidemment, c’est un bien très précieux donc il n’est pas possible de simplement le stocker en grande quantité dans chaque centre de santé.”

Les choses n’en sont qu‘à leur début. En effet, la construction d’une seconde base de lancement de drones (en plus de celle située à Muhanga, à 50 kilomètres à l’ouest de Kigali) est prévue pour le courant 2017. Ce qui permettra aux engins volants de couvrir tout le Rwanda.

“Quand on prépare l’appareil, on prend le colis, on le scanne via l’iPad qui est juste à côté de l’engin et dès qu’on fait ça, l’appareil a toutes les données dont il a besoin, le parcours est enregistré dans l’appareil et il se dit « Oh ! Je vais dans cet hôpital en particulier livrer ce produit en particulier » “, précise Keller Rinaudo.

Selon l’ OMS (Organisation mondiale de la santé), le continent africain détient le plus fort taux de mortalité maternelle au monde. La raison ? Les hémorragies post-partum. L’accès aux transfusions sanguines s’avère être une stratégie cruciale pour freiner ce type de drame.

Le Rwanda est touché lui aussi par ce fort taux de mortalité. Le caractère accidenté du “pays des mille collines” rend long et difficile l’acheminement par la route de cette denrée vitale qu’est le sang. Difficulté qui s’accentue lors de la saison des pluies.

Le sang “est un bien très précieux donc il n’est pas possible de simplement le stocker en grande quantité dans chaque centre de santé” du pays, explique Keller Rinaudo. Celui-ci qui a conçu la base où se trouvent les 15 drones. Il a aussi conçu les engins volants, qui vont être utilisés par le gouvernement rwandais.

Keller Rinaudo ajoute que ce système “va permettre au gouvernement rwandais de fournir instantanément des transfusions de sang vitales à n’importe quel citoyen dans le pays en 15 à 30 minutes”.

Le projet de Zipline est piloté en collaboration avec l’alliance internationale Gavi. Cette alliance a vu le jour en 2000. Son but : faciliter les vaccinations dans le monde. Autre partenaire important du projet ; la Fondation UPS. Cette dernière a injecté 1,1 million de dollars dans cette initiative.

Voir plus