Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'Ouganda statue sur l'autorisation de la transplantation d'organes

L'Ouganda statue sur l'autorisation de la transplantation d'organes
Une photo prise le 19 janvier 2018 montre une nouvelle machine de radiothérapie Cobalt 60 en cours d'installation à l'hôpital Mulago de Kampala, en Ouganda.   -  
Copyright © africanews
SUMY SADURNI/AFP or licensors -

Ouganda

Le Parlement ougandais examine une proposition de loi qui permettrait pour la première fois de procéder à des transplantations d'organes dans ce pays d'Afrique de l'Est. Une petite révolution qui transformerait la vie de milliers de personnes qui attendent d'être opérées.

Si la législation est approuvée, l'Ouganda rejoindra des pays africains tels que l'Afrique du Sud, la Tunisie ou encore le Kenya, qui disposent déjà d'une réglementation et des installations sanitaires nécessaires pour permettre les transplantations d'organes sur leur territoire.

L'Inde et la Turquie sont les destinations les plus prisées des patients ougandais souffrant d'insuffisance rénale. Seuls les parents proches sont autorisés à être donneurs et les voyages doivent être approuvés par le Conseil médical ougandais - afin d'éviter le trafic d'organes ou que des personnes soient contraintes d'offrir leurs organes.

Si le Parlement approuve la nouvelle mesure, le processus devrait être plus simple et le coût de l'opération et des soins de rétablissement pourrait être ramené à environ 8 000 dollars au lieu de 30 000 dollars pour une transplantation à l'étranger.

Les partisans de cette mesure affirment que l'Ouganda a besoin d'une législation spéciale pour créer un cadre sûr, soumis à une réglementation stricte, afin de s'assurer qu'il n'y a pas d'abus. Parmi eux se trouvent, le Dr Kharya, du Centre de transplantation de moelle osseuse et de thérapie cellulaire en Inde. Selon lui, l'Ouganda dispose déjà d'une bonne base à savoir d'une banque de sang et des laboratoires.

La proposition prévoit la création d'une liste d'attente nationale de receveurs d'organes ainsi que l'établissement de centres de transplantation spécialisés dans tout le pays. Une salle d'opération a déjà été mise en place au principal hôpital national de Mulago, à Kampala.

Des banques d'organes seront également créées pour ceux qui souhaitent faire un don, et pas seulement pour les reins.

Voir plus