Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RCA : impressionnant déploiement de la Minusca, après des affrontements

RCA : impressionnant déploiement de la Minusca, après des affrontements

République Centrafricaine

Un impressionnant dispositif de la Minusca, la Mission des Nations unies en Centrafrique, a été déployé ce lundi non loin du secteur PK5 à Bangui, la capitale de la RCA, après l‘éclatement de combats.

Selon des témoins sur place, des tirs nourris de mitrailleuses ont été entendus dans le très sensible quartier de PK5, ce qui a provoqué une importante fuite de ses habitants.

Selon Jean Serge Bokassa, le ministre de l’Administration territoriale et de la Sécurité publique, d’anciens rebelles Séléka ont pris en otage six policiers à Bangui. Pour l’heure, le lien entre cette action des ex-rebelles et les coups de feu entendus n’est pas établi. Le ministre a aussi ajouté que des efforts sont déployés par le gouvernement pour libérer les otages.

Aux dires de la gendarmerie, des affrontements entre éleveurs peuls et ex-Séléka ont fait au moins 16 morts lundi, dans le nord du pays.

La Centrafrique sort difficilement de plusieurs années de violences interreligieuses, qui opposent les milices chrétiennes anti-Balaka aux ex-Séléka (ancienne rébellion pro-musulmane). Ces affrontements ont débuté en 2013.

Médecins sans frontières (MSF) a décidé de suspendre ses activités en Centrafrique pendant trois jours, pour protester contre l’assassinat de l’un de ses chauffeurs, tué dans une embuscade. L’information émane du directeur de campagne de l’ONG internationale, qui s’est exprimé ce lundi. En un peu plus d’un mois, c’est la seconde fois que MSF suspend ses activités en RCA, après avoir été victime de violences.

Pour rappel, des hommes armés non identifiés ont abattu un chauffeur de MSF le 17 juin dernier, sur la route entre les villes de Sibut et Grimari, dans le nord-est de Bangui. En mai, c‘était un autre de ses chauffeurs qui mourait dans des circonstances similaires.

L‘élection de Faustin Archange Touadéra en février dernier était pourtant source d’espoir pour la RCA.

Voir plus