Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Web

web

16 personnes tuées en Centrafrique

16 personnes tuées en Centrafrique

République Centrafricaine

La tension demeure vive en République centrafricaine. La gendarmerie a annoncé ce mardi la mort de 16 personnes, et une vingtaine de blessés lors des affrontements entre des groupes d‘éleveurs peuls et des hommes armés issus de l’ex-rébellion Séléka dans le nord du pays.

Selon un officier de la gendarmerie interrogé par l’AFP, la plupart des hommes tués étaient des peuls armés.

Lundi la capitale (Bangui) était en proie à des violences inouïes. Cinq policiers avaient été pris en otage par des groupes d’autodéfense du quartier PK5. Une négociation avec les ravisseurs avait eu lieu sans résultat probant.

Le ministre de la Sécurité publique, Jean-Serge Bokassa, a confirmé la prise d’otages. Il a par ailleurs demandé aux « ravisseurs de libérer ces otages dans les délais les plus brefs ».

Une grande opération avait été lancée contre les membres de ce groupe, les échanges de tirs avaient provoqué la fuite de centaines d’habitants des quartiers des 3e et 5e arrondissements vers d’autres endroits de Bangui.

D’après plusieurs témoins, les soldats de la Minusca avaient participé aux combats.

Des violences qui sapent le processus de paix et la stabilité naissante du pays. Pourtant, les élections présidentielles et législatives du 14 février étaient censées ramener la paix dans ce pays d’Afrique centrale plongé dans le chaos depuis le renversement en mars 2013 du président François Bozizé.

Voir plus