Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Égypte : un mini-marathon avec pour leçon, la solidarité

Égypte : un mini-marathon avec pour leçon, la solidarité

Egypte

Courir pour le plaisir et la solidarité, c’est l’essence du Kidathon. Et pour les organisateurs de ce mini-marathon, il n’y a pas mieux que les enfants pour marquer cet événement.

L’idée est d’Omar Samra, premier Égyptien à escalader le mont Everest. Alpiniste de 37 ans, considéré comme l’une des personnalités arabes de moins de 40 ans les plus influentes, il veut s’appuyer sur son influence pour redonner le sourire à des milliers d’enfants désoeuvrés de son pays. Avec sa fondation Muricata, il a donc décidé de regrouper plusieurs enfants dans la capitale égyptienne, le Caire, pour une épreuve sportive derrière laquelle se cache une œuvre de charité.

Ils étaient plusieurs centaines d’enfants à envahir les rues de la capitale égyptienne pour participer au grand Kidathon du Caire, dont le but est de pousser les enfants à s’intéresser au sport, mais également à collecter des jouets pour des enfants désoeuvrés. « Cet événement est un partenariat avec la fondation Marwa Fayed qui recueille de vieux jouets et les redistribue à des enfants défavorisés dans des orphelinats ou des hôpitaux. Cette fois, nous avons coordonné avec l’hôpital pour enfants Abu al-Reesh, et tous les jouets collectés seront envoyés à l’hôpital dans les deux prochaines semaines », a-t-il indiqué.

Le mini-marathon a regroupé environ 500 jeunes âgés entre 6 et 14 ans. Une idée qui a enchanté les parents qui ont accompagné leurs enfants dans les rues de Zamalek, en plein cœur de la capitale. « Je pense que le but de l‘événement est incroyable, et les enfants comprennent ce qu’ils font. Mais en même temps, la façon dont il a été organisé est merveilleuse. Qu’il y ait des exercices avec les parents, puis le temps consacré aux arts et, enfin, un concert de musique par Cairokee, c’est tout grand », salue Amira, une mère. Et à la fin, les enfants pouvaient garder le sourire. Tous ont reçu des récompenses.

Voir plus