Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

La BAD annonce une aide financière pour les victimes d'El Niño

La BAD annonce une aide financière pour les victimes d'El Niño

Banque africaine de développement

La Banque africaine de développement a annoncé une aide financière de 549 millions de dollars aux pays de l’Afrique de l’Est et australe durement touchés par la famine et la sécheresse qui sévissent actuellement.

On estime à ce jour à 36 millions, le nombre de personnes – réparties dans 14 pays du continent – qui ont besoin d’une aide alimentaire, affirme la BAD qui annonce par ailleurs, une aide alimentaire estimée à 549 millions de dollars.

Cinq millions de dollars d’aide seront utilisés en urgence et 361 millions, pour les besoins dans les court et moyen termes. Un montant issu de nouvelles ressources financières gérées par l’institution qui prévoit en plus, un plan d’aide de 183 millions de dollars d’ici fin 2016, aux différents programmes conçus pour renforcer la résilience dans les pays touchés par le phénomène.

L’urgence de la situation a poussé à la mise en œuvre d’un système plus flexible dans l’utilisation des moyens financiers mis à disposition et à l’accélération des décaissements des fonds d’aide.

Akinwumi Adesina, le président de la BAD a noté dans un communiqué que le phénomène climatique El Niño connait cette année une forte intensité, causant des inondations, des sécheresses et incendies. En conséquence, les prix des denrées de base augmentent et les habitants doivent réduire leur nourriture, exposant notamment les enfants à la faim et aux maladies, selon l’Unicef.

>>> LIRE AUSSI : Face à la sécheresse, l‘Éthiopie appelle au secours des pays donateurs

>>> LIRE AUSSI : Malnutrition sévère dans le sud de Madagascar

Les pays de l’Afrique australe tels que le Lesotho, la Zimbabwe, le Malawi et de nombreuses provinces sud-africaines ont déclaré l ‘état de catastrophe naturelle.

En Afrique de l’Est, l‘Éthiopie est la plus touchée avec 18 millions de personnes qui ont besoin d’environ 87 millions de dollars de dons, selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA).

C’est dans le cadre de ce programme que le président de la BAD se rend au Mozambique et au Malawi, les 4 et 5 avril.