Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Les Kényans ont commémoré la tuerie de Garissa

Les Kényans ont commémoré la tuerie de Garissa

Kenya

Il y a un an, les islamistes Shebab de Somalie massacraient 148 personnes, dont 142 étudiants à l’université de Garsissa, à 365 kilomètres au nord-est de Nairobi, la capitale du Kenya.

Les Kényans se sont souvenus de cette attaque terroriste, en organisant ce samedi un marathon depuis l’université de Garissa. Une centaine de personnes, vêtues de T-shirts arborant des slogans de paix, ont pris part à l‘événement afin de rendre hommage aux victimes de ce massacre.

“Nous sommes avec les parents, nous voulons leur dire que, ensemble, en tant que pays, du nord au sud, d’ouest en est, les musulmans et les chrétiens … ensemble, nous devons lutter contre le terrorisme”, a dit le député de Garissa, Aden Duale, présent à ce marathon.

Quatre individus armés, tous membres du groupe terroriste des Shebab de Somalie (branche d’Al Qaïda en Afrique de l’Est), avait fait irruption dans les locaux de l’université de Garissa le 2 avril 2015. Après avoir séparé les musulmans des chrétiens, les intrus ont assassiné les personnes de confession chrétienne dans le hall de l’université. Certains ont même été sortis de force de leur chambre, avant de subir la folie meurtrière des fondamentalistes, qui ont par la même occasion tué trois policiers et trois soldats.

Ce carnage est l’attaque la plus meurtrière sur le sol kényan depuis celle de l’ambassade américaine de Nairobi en 1998, qui avait coûté la vie à 213 personnes.

Ce samedi, des prières et des veillées aux chandelles sont prévues à Garissa et à Nairobi. Elles sont initiées par des membres du gouvernement kényan. On se souvient qu’au lendemain de l’attaque de Garissa, les autorités avaient brillé par leur absence, laissant la population organiser toute seules les veillées en hommage aux victimes.

Voir plus