Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

Into The Wild : la face cachée de l'Académie des Oscars

Into The Wild : la face cachée de l'Académie des Oscars

Cérémonie des Oscars 2016

Pendant de nombreuses années, l’Académie des arts et sciences du cinéma a entretenu le flou sur l’origine de ses membres, mais aussi, son mode de fonctionnement, notamment dans la désignation des nominés et gagnants de sa célèbre cérémonie de distinction, les Oscars. A quelques jours de la grand-messe du cinéma mondial, l’institution s’est quelque peu dévoilée.

Avec l’AFP

Voilà qui devrait satisfaire la curiosité des amateurs de cinéma de tout bord. L’Académie des arts et sciences du cinéma vient de lever un coin de voile sur le profil de ses membres. Dans un document remis à l’AFP, on apprend que la vénérable institution compte 6 000 membres. Des personnalités choisies sur la base de recommandation des anciens membres. Elles doivent en outre avoir fait preuve de talent ou de réalisation exceptionnelles dans leur domaine pour intégrer ce club jugé « extrêmement exclusif ». Autre mode de sélection : la candidature spontanée des professionnels qui ont reçu une nomination aux Oscars. Dans tous les cas, les candidatures sont étudiées par le comité de la catégorie qui les recommande ou non, au conseil des gouverneurs.

La division du travail au sein de l’Académie des Oscars est très étroite. La plupart des finalistes de chaque catégorie sont décernés par les membres de leur branche professionnelle. Les acteurs votent pour les acteurs, les monteurs pour les monteurs, les réalisateurs pour les réalisateurs, etc. Certaines catégories comme celle du meilleur film en langue étrangère ou des films d’animation font par contre, l’objet d’un comité spécial.
Les académiciens ont la charge de classer les finalistes du meilleur film par ordre de préférence. Le mode de comptabilisation reste toutefois complexe. Car elle se fait par élimination : une fois un gagnant trouvé, le reste des voix est redistribué pour déterminer qui occupe les places suivantes du classement. Le choix est plus simple pour les 23 autres catégories : les votants choisissent seulement un gagnant.

Une Académie de plus en plus contestée

L’autorité et la légitimité de cette institution cinématographique font de plus en plus l’objet de contestations. Notamment sur son manque de diversité relatif à la parité homme-femme mais aussi sur les minorités ethniques. Pour rappel, sur les 6 000 membres de l’Académie, 93 % sont des Blancs et 73 %, des hommes pour un âge médian de 63 ans. Des chiffres qui ont suscité des réactions appelant l’Académie à se renouveller.

C’est dans ce contexte que de nombreux acteurs dont Jada Pinkett Smith – actrice et épouse de l’acteur Will Smith – George Clooney, Whoopi Goldberg et des artistes tels que Snoop Dogg et 50 Cent ont décidé de boycotter la 88e cérémonie des Oscars qui se tiendra le 28 février prochain. Ces acteurs reprochent « la sous-représentativité de certaines minorités » dans le choix des nominés.

Autre manquement imputé à l’Académie, c’est la distance qui existe entre certains de ses membres et l’industrie du cinéma. Une enquête du Los Angeles Times datée de 2012 fait remarquer que bien que la moitié des membres votants ait travaillé sur des films les deux années précédentes, des centaines d’autres n’avaient pas approché un plateau depuis des décennies. “Certains ont quitté l’industrie du cinéma totalement mais continuent à voter aux Oscars, y compris une nonne, un libraire et un recruteur retraité des Corps de la paix”, écrivait le quotidien.

Des remarques gênantes qui ont poussé le conseil des gouverneurs de l’Académie à annoncer récemment un doublement des femmes et de membres issus de minorités ethniques d’ici 2020. Aussi, à partir de cette année (mais sans que cette nouvelle mesure ne s’applique aux Oscars 2016), les nouveaux membres ne pourront voter que pour dix ans renouvelables s’ils restent actifs dans l’industrie du film. Ils étaient jusqu’alors nommés à vie.