Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Partenariat transpacifique : vers la création de la plus vaste zone de libre-échange au monde

Partenariat transpacifique : vers la création de la plus vaste zone de libre-échange au monde

Nouvelle-Zélande

Le TPP, l’accord de partenariat transpacifique visant à créer la plus vaste zone de libre-échange au monde a été signé ce jeudi en Nouvelle-Zélande.

12 pays détenant 40% de l‘économie mondiale parmi lesquels le Japon et les Etats-Unis, se sont engagés à briser les barrières commerciales et à fluidifier l’investissement entre Etats membres du TPP. Une aubaine pour les pays concernés, selon John Key, le Premier ministre néo-zélandais. “Ce qui nous rassemble est une conviction partagée que l’ouverture et l’intégration de nos marchés à travers le commerce et l’investissement, permettront d’améliorer la prospérité de nos peuples. Le TPP libéralise le commerce et définit des règles uniformes pour les affaires dans la région”, a-t-il déclaré.

Des centaines de manifestants opposés à cet accord, se sont rassemblés devant la salle du Sky City à Auckland. D’après eux, le TPP entrainera de nombreuses suppressions d’emplois.

Aucun Etat africain ne fait partie du TPP. Les pays signataires sont : l’Australie, Brunei, le Canada, le Chili, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour, les Etats-Unis et le Viêtnam.

Cet accord entrera en vigueur, une fois ratifié par les Parlements des pays signataires. Aux Etats-Unis, le président Barack Obama a demandé au Congrès de ratifier ce texte “aussi rapidement que possible”.

Voir plus