Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Désarmement Démobilisation et Réinsertion (DDR) : à Tombouctou, une mission conjointe informe et sensibilise sur la reprise du processus de DDR et la réinsertion des combattants inaptes

Désarmement Démobilisation et Réinsertion (DDR) : à Tombouctou, une mission conjointe informe et sensibilise sur la reprise du processus de DDR et la réinsertion des combattants inaptes
Image

Une forte délégation composée du Président de la Commission Nationale de Désarmement, Démobilisation et de la Réinsertion (CNDDR), des membres de la Commission Technique de Sécurité (CTS), du Chef de la Section de la Réforme du Secteur de la Sécurité et du Désarmement, Démobilisation et de la Réinsertion/Réintégration (RSS-DDR) a effectué une mission conjointe de sensibilisation pour la reprise du processus DDR et la réinsertion des ex-combattants dit inaptes.

Cette rencontre a regroupé des leaders communautaires, des représentants des mouvements armés signataires, des membres de la société civile et des représentants de ces ex-combattants, en présence du Gouverneur de Tombouctou et du Président de l’autorité intérimaire. L’objectif était de mieux informer ces acteurs sur la reprise des opérations du processus DDR, et sur la question de réinsertion des ex-combattants inaptes du DDR intégration accélérée.

Au cours de cette journée d’échanges, des annonces importantes ont été faites, relatives notamment à la réinsertion des inaptes qui seront réinsérés dans un programme géré par deux ONG locales. Les participants ont été édifiés sur la reprise des opérations du DDR qui devrait compléter l’effectif du premier bataillon du MOC de Tombouctou et la réinsertion des ex-combattants dits inaptes. Le quota de 300 éléments pour la réintégration par groupe signataire seront prises en compte dans le cadre d’un programme de réinsertion. « Les combattants recalés aux visites et éligibles à la réinsertion ont expliqué leur problème. Nous avons eu avec eux un compromis positif et tout le monde sort content de cette réunion. Cela a créé des frustrations, donc il fallait écouter tout le monde » a souligné Zahabi OULD SIDI MOHAMED, Président de la CNDDR.

Cette étape du processus de DDR accéléré suscite de l’espoir pour les habitants des régions de Tombouctou et Taoudéni, mais aussi pour tous les partenaires qui œuvrent dans le domaine de la sécurité et de la stabilisation.

Sur le plan sécuritaire, depuis quelques mois, on assiste à une accalmie dans la région, grâce à la collaboration entre les différents acteurs en charge de la sécurité soutenus par une approche communautaire. « Nous souhaitons que cette rencontre vienne renforcer cet acquis. Aujourd’hui le vœu le plus ardent des populations c’est d’aller vers une paix durable pour permettre aux collectivités d’accompagner l’émergence économique de la région et mettre en valeur les potentiels disponibles » a déclaré Boubacar OULD HAMADI, Président de l’autorité intérimaire de la région.

Au terme des échanges, les autorités régionales ont plaidé pour la création d’un cadre d’harmonisation entre elles et la CNDDR en vue d’une meilleure articulation des programmes d’insertion économique des ex combattants déclarées inaptes.

Soutenir la reprise imminente du processus DDR

La Section de la Réforme du Secteur de Sécurité et du Désarmement, Démobilisation et de la Réinsertion/Réintégration (RSS-DDR) a financé à hauteur de 153 millions un projet de construction de trois dortoirs respectivement de 20, 40, et 70 lits. Ces travaux incluent aussi un terrain de sport, des latrines, un magasin de dépôt d’armes. Une adduction d’eau sommaire a également été réalisée au Camp du MOC de Tombouctou pour améliorer les conditions de vie et de travail des militaires.

La délégation accompagnée du président des autorités intérimaire et du Gouverneur de Tombouctou respectueusement Boubacar OULD HAMADI et Bakoum KANTE, s’est rendue au camp du Mécanisme opérationnel de la société civile MOC pour constater les travaux réalisés et ceux en cours, dans le cadre des opérations du DDR Intégration accélérée des ex-combattants. « Toutes les dispositions sont prises du côté de la MINUSMA pour soutenir la reprise du DDR et ces présentes réalisations entrent dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des unités, qui seront issu du processus. Elles seront livrées officiellement aux autorités pour la relance du processus » a rappelé Ndiaga NDIAGNE, Chef du DDR à la Section RSS/DDR MINUSMA.

Distribué par APO Group pour United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali (MINUSMA).


Media files
United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali (MINUSMA)
Télécharger le logo

Image
United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali (MINUSMA)

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.