Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Renforcement des capacités dans le secteur de l'agriculture, de la foresterie et des autres utilisations des terres en République démocratique du Congo (RDC)

Renforcement des capacités dans le secteur de l'agriculture, de la foresterie et des autres utilisations des terres en République démocratique du Congo (RDC)

Mobiliser l’ensemble des parties prenantes nationales autour de l’élaboration du document du projet FEM, tel était l’objectif de cet atelier de coordination avec les parties prenantes organisé à Kinshasa par la FAO dans le cadre du projet : « Renforcement des capacités dans le secteur de l’agriculture, de la foresterie et des autres utilisations des terres de la RDC ». L’activité marque ainsi le lancement de la phase de développement du document de projet financé par le Fonds pour l’environnement mondial (FEM) et exécuté par la FAO.

En effet, l’organisation de ces assises était une occasion d’informer toutes les parties prenantes sur les grandes lignes de la stratégie d’intervention pré-approuvée par le bailleur dans le cadre de la note conceptuelle du projet.

A cette occasion, les parties prenantes ont été informées du processus de développement du projet ainsi que des attentes du bailleur. Au cours des travaux les différents experts ont commencé à répondre aux besoins en informations identifiés par l’équipe de développement du projet et ont donné des suggestions sur l’orientation du projet, notamment en termes de renforcement des capacités de partenaires du secteur de l’agriculture, de la foresterie. Ils ont surtout exploré des partenariats et des synergies avec les acteurs de développement travaillant sur des thématiques similaires en RDC.

Pour l’Assistant du Représentant de la FAO, M. Henri-Paul Eloma, « l’organisation de cet atelier constitue une opportunité pour que toutes les parties concernées puissent avoir le même niveau de compréhension sur le projet, ses activités et sa mise en œuvre et surtout sur les informations qui méritent d’être enrichies et complétées ».

Il a fait observer aux participants que leurs échanges doivent aboutir à des recommandations qui permettront de projeter les prochaines étapes du processus et du contenu de formulation du projet. « Je tiens à rassurer que la FAO fera tout son possible pour maintenir les contacts avec l’initiative CBIT (renforcement des capacités pour augmenter la transparence dans le secteur forestier) qui a facilité la formulation du présent projet afin que les objectifs que nous sommes assignés soient atteints », a affirmé, l’Assistant du Représentant en charge de Programme, M. Henri-Paul Eloma.

Au nom de la Vice-Premier Ministre de l’Environnement et Développement Durable, le Secrétaire général à l’Environnement et Développement Durable, M. Benjamin Toirambe, a exprimé sa gratitude à la FAO pour son soutien technique et opérationnel ainsi qu’aux autres partenaires techniques et financiers engagés à accompagner la RDC dans le domaine de l’Environnement. « J’exhorte les différentes parties prenantes de renforcer la Dynamique d’échanges entre les experts en charge de la compilation des données et les institutions responsables de la production, de la gestion des données, ainsi que de consolider leur compréhension sur les exigences, les outils de l’estimation des émissions ou absorptions des gaz à effet de serre. Les délibérations issues de ces assises permettront l’identification des besoins pour l’ensemble des activités susceptibles d’être mis en œuvre dans le cadre de cette initiative », a déclaré, le Secrétaire général, M. Benjamin Toirambe.

Il sied de rappeler que l’organisation de cet atelier par la FAO vise outre le renforcement des capacités des parties prenantes, l’amélioration de la transparence, la traçabilité, la gestion des connaissances.

Distribué par APO Group pour FAO Regional Office for Africa.

FAO Regional Office for Africa
Télécharger le logo

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.