Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Région de Douentza : Les Casques Bleus Togolais Contribuent à la Protection des Civils de Pétaka à Travers L'opération Beaver

Région de Douentza : Les Casques Bleus Togolais Contribuent à la Protection des Civils de Pétaka à Travers L'opération Beaver
Image

Dans le cadre de l’opération Beaver menée par la Force de la MINUSMA, le 8 septembre 2021, la Cheffe de Bureau de la MINUSMA au Centre s’est rendue à Pétaka, dans la région de Douentza pour s’imprégner de la réalité de la population locale et de la situation sécuritaire qui prévaut dans ce village.

A la tête d’une délégation composée des membres de son équipe issus de diverses sections civiles de la MINUSMA, de la Police des Nations unies, escortée par les Casques bleus du Togo, Mme Fatou Dieng THIAM, est allée à la rencontre de la population du village de Pétaka dans la région de Douentza, pour s’enquérir des préoccupations de la population locale. Sur place, la délégation a échangé avec le deuxième adjoint au Maire de Douentza, le chef de village et ses conseillers ainsi que quelques notabilités de Pétaka.

Réunis dans la cour d’une école, les autorités et notabilités de Pétaka présentes parmi les 200 participants à cette rencontre dont 60% de femmes, n’ont pas hésité à faire part des difficultés auxquelles est confrontée la population locale. Parmi les préoccupations soulevées figurent l’insécurité alimentaire, la quasi-inexistence de certains services sociaux de base, comme l’inaccessibilité à l’électricité, l’insuffisance de personnel de santé et d’école secondaire, ou encore l’absence de système d’irrigation pouvant favoriser les activités de maraîchage.

Contribuer à préserver la vie de la population locale à Douentza

« Les gens ont dit que la MINUSMA n’est pas bonne et que si elle est là, les conflits ne finissent pas. Pour que notre village soit sécurisé, on a crié partout, mais c’est la MINUSMA qui est venue nous aider », a expliqué Ali ONGOÏBA, porte-parole du Chef de quartier Hogon, Hassane ONGOÏBA. Reconnaissants, les villageois de Pétaka se souviennent encore de l’intervention de l'équipe de neutralisation des explosifs et munitions de la MINUSMA basée à Douentza qui avait détruit, le 7 juillet 2021, une munition/roquette non explosée qui avait été découverte la veille non loin dudit village.

Pour intensifier ses actions de protection des civils dans la région de Douentza, les Casques bleus togolais organisent régulièrement des patrouilles robustes de présence et de dissuasion, notamment pour contribuer à préserver la vie de la population locale à Pétaka et ses environs. Depuis le 19 juillet 2021, la Force de la MINUSMA a démarré l’opération de sécurisation dénommée « Beaver », qui met un accent particulier sur le village de Pétaka, en raison des attaques dont ce village a été la cible ces derniers temps. En dehors de cette opération, de janvier à juillet 2021, les Casques bleus du bataillon togolais de la MINUSMA cantonné à Douentza, ont déjà effectué pas moins de trente-sept de patrouilles de sécurisation pour rassurer les populations locales.

Au cours de cette rencontre, la Cheffe du Bureau régional de la MINUSMA à Mopti a aussi présenté le mandat de la MINUSMA et expliqué le rôle des Casques bleus dans le processus de réconciliation au Centre. Sensibilisant la population civile sur la nécessité de prioriser le dialogue pour la résolution de conflits entre elle et avec toute autre communauté. Par ailleurs, Mme THIAM a exhorté les chasseurs/dozos sur l’importance du respect des lois maliennes, des droits de l’homme et du droit international humanitaire.

Appui au dialogue intercommunautaire

Village situé à environ 11 km à l'est de Douentza, Pétaka avait vu sa quiétude troublée à plusieurs reprises au cours de l’année, enregistrant ainsi des violences armées et des vols de bétails, à l’instar d’autres villages aux alentours qui auparavant ont été confrontés à des conflits intercommunautaires centrés sur le contrôle et la gestion des ressources naturelles.

Les piliers civils de la MINUSMA continuent d’appuyer les initiatives de dialogues intercommunautaires dans la région de Douentza en aidant les communautés à identifier les principaux points de litige entre elles et à envisager des options pour une réconciliation durable. De son côté, le bataillon Togolais poursuit ses activités opérationnelles de sécurisation des populations civiles, en collaboration avec les Forces de Défense et de Sécurité Maliennes (FDSM) dans la région de Douentza. « Nous collaborons aussi avec les FDSM en partageant mutuellement les informations concernant la situation sécuritaire dans la région, pour une meilleure cohésion en appui à la protection des civils, notamment dans le cadre de l’Opération Beaver qui met un accent particulier sur le village de Petaka », a fait savoir le Commandant du secteur centre de la MINUSMA, le Général de brigade Sadou MAIGA

Distribué par APO Group pour United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali (MINUSMA).


Media files
United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali (MINUSMA)
Télécharger le logo

Image
United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali (MINUSMA)

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.