Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

En République centrafricaine, le Conseil National de la Jeunesse et la FAO encouragent la jeunesse à s'intéresser à l'agrobusiness

En République centrafricaine, le Conseil National de la Jeunesse et la FAO encouragent la jeunesse à s'intéresser à l'agrobusiness

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a organisé recemment à Bangui, en partenariat avec le Conseil National de la Jeunesse centrafricaine (CNJ) une session d’échanges d’experiences dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la jeunesse, édition 2021.

Cette session débat-échange d’expériences était organisée autour du thème « Quand le CNJ et la FAO encouragent la jeunesse à s’intéresser à l’agrobusiness ». Une centaine de jeunes ayant une passion pour les activités agropastorales ainsi que les étudiants et les jeunes diplômés en quête d’insertion y ont pris part. Il avait pour objectif d’offrir un cadre d’échanges interactifs aux jeunes afin de leur permettre de partager leurs expériences et d’acquérir des connaissances sur le secteur agropastoral et les encourager à se lancer dans l’entreprenariat agricole.

La présidente du CNJ Pamela Audrey Derom a au cours de ces travaux souligné l’importance de ce type d’évènement pour la jeunesse centrafricaine : « ces moments d’échanges vont certainement susciter l’envie chez d’autres jeunes à s’intéresser à l’agriculture en mettant l’accent particulièrement sur l’agriculture mécanisée. Des plaidoyers vont continuer à se faire auprès des partenaires et du gouvernement pour pouvoir accompagner les jeunes dans cette aventure d’agrobusiness qui nécessite des moyens multiformes ».

Pour M. Onésiphore Bowé Darapy-Agnade responsable de l’Initiative Jeunesse à la FAO, « c’est à travers le programme « Initiative Jeunesse » que la FAO a signé une lettre d’entente avec le CNJ pour le partenariat à travers les formations et appuis techniques multiformes. Aujourd’hui, les jeunes ont des modèles à suivre et cette activité leur permet d’échanger avec leurs pairs qui ont, en dépit des difficultés, réussi dans l’entrepreneuriat agropastoral ». « Certes, le début est toujours difficile mais lorsqu’on a la volonté, on parvient toujours à s’assumer afin de gagner sa vie et contribuer efficacement au développement de la République centrafricaine », a-t-il conclu.

Une meilleure connaissance des opportunités de l’agrobusiness

Ces échanges ont permis aux jeunes participants d’avoir une meilleure connaissance des opportunités qu’offre l’entreprenariat agricole d’une part, et d’autre part ont pu interagir avec leurs homologues qui œuvrent dans le domaine agropastoral.

L’occasion a aussi permis au CNJ de sensibiliser les jeunes participants sur la volonté déterminée de la communauté internationale à promouvoir leur participation dans le processus de paix et de prise de décision à travers les textes internationaux et régionaux.

Notons qu’en République centrafricaine, la population est jeune et le territoire propice au développement d’activités agrosylvopastorales. Face au rétrécissement du marché de l’emploi salarier, il est urgent de trouver des voies alternatives aux jeunes afin qu’ils puissent exprimer la plénitude de leur potentiel dans la création de croissance économique du pays.

Distribué par APO Group pour FAO Regional Office for Africa.

FAO Regional Office for Africa
Télécharger le logo

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.