Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

e-GP : Améliorer le Processus de Passation et D'exécution des Marchés Publics

e-GP : Améliorer le Processus de Passation et D'exécution des Marchés Publics
Image

Madagascar maintient le cap de la dématérialisation des procédures de marchés publics. Ceci est marqué ce vendredi par la remise officielle à l'Autorité de Régulation des Marchés Publics de la plateforme en ligne « e-GP » développée avec l'appui du Programme des Nations Unies pour le Développement à travers son projet de Gestion Budgétaire pour la Croissance Inclusive pour l’atteinte des objectifs de développement durable (GBCI) mis en œuvre en partenariat avec le Ministère de l'Economie et des Finances. La cérémonie y afférente s’est tenue à l’hôtel Colbert Antaninarenina et a été co-présidée par la Ministre de l’Economie et des Finances, Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison et la Représentante Résidente du PNUD à Madagascar, Natasha van Rijn en présence du Ministre du Développement Numérique, de la Transformation Digitale, des Postes et des Télécommunications, Tahiana Razafindramalo, du Coordonnateur général du PREA auprès de la Présidence, du Directeur Général de l'ARMP, Razafy Harison Vonjy, des représentants de l’administration publique, du secteur privé et de la société civile .

En tant qu'institution en charge de veiller à l’application juste et équitable des principes généraux régissant les marchés publics dont la liberté d’accès à la commande publique, l’égalité de traitement des candidats, la transparence des procedures, l'ARMP mise actuellement sur la capitalisation des ressources offertes par les innovations technologiques et les expériences acquises de la gestion des passations de marchés publics à Madagascar et procède à la modernisation des méthodes et outils de passation et d’exécution des marchés publics. Selon le Directeur Général de l'ARMP, Razafy Harison Vonjy, la conception de cette plateforme en ligne de gestion des passations des marchés publics tient compte des défis que l'ARMP souhaite relever dont entre autres la diminution des risques de corruption (traçabilité avec login unique), la diminution des paperasses, l’amélioration de la transparence, l’accroissement du nombre de candidats à chaque avis spécifique, et l’accroissement de l’égalité des chances des candidats aux soumissions.

“L’innovation dans les méthodes et outils de travail est un processus qui est appelé à évoluer dans le temps. L'appropriation de l'e-GP par toutes les parties prenantes du processus de passation de marchés publics définira sa véritable efficacité et constitue le gage de changement” relève Natasha van Rijn, Représentante Résidente du PNUD.

« Cette initiative est un exemple parfait du souhait de l’Etat dans la mise en œuvre de sa Politique générale de Modernisation de l’Administration publique, que ce soit dans l’amélioration des services internes en général, mais également dans l’amélioration et la transparence des transactions et des activités de passation et exécution de marchés publics » soutient le Ministre du Développement Numérique, de la Transformation Digitale, des Postes et des Télécommunications, Tahiana Razafindramalo.

Le Ministre de l’Economie et des Finances, Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison, de son côté, note qu’avec l’e-GP, « Madagascar se conforme à une norme internationale de commande publique.” Et à elle de rajouter que « la plateforme e-GP vient en partie moderniser le système déjà existant qu’est le Système Informatisé de Gestion des Marchés Publics ou SIGMP, qui faisait déjà office de système de centralisation des données des marchés publics ».

Jusqu'ici, 70% du processus se fait encore avec des demandes manuscrites, des validations manuelles et, les 30% des dossiers restants sont gérés par le logiciel système informatisé de gestion des marchés publics ou le SIGMP.

La nouvelle plateforme en ligne e-GP permet à travers ses différentes fonctionnalités permet l’automatisation des différentes étapes de passation et d’exécution des marchés publics dont : l’édition du plan annuel de Passation de marchés via l'e-planification, l'automatisation de l’édition du dossier d’appel d’offre via e-dossier, la gestion du paiement en ligne via e-paiement, la soumission électronique des offres via e-soumission, l'automatisation des évaluations des offres via e-evaluation, l'automatisation de l’édition du contrat via e-contrat et la gestion même du contrat à travers la fonction e-management. La plateforme permet par ailleurs d’effectuer des échanges de données entre les différentes entités impliquées dans le processus de passation de marchés à savoir la Commission Nationale des Marchés, la Banque Centrale de Madagascar, la Direction Générale des Impôts, la Direction Générale du Trésor, les banques primaires et les opérateurs en mobile Banking. E-GP mène vers une plus grande transparence des marchés publics, à une plus grande participation des opérateurs économiques principalement le secteur privé qui peuvent désormais effectuer leurs soumissions par voie électronique et permet à la société civile d’effectuer des consultations des marchés publics passés par l’Administration publique.

A Madagascar, les enjeux des marchés publics sont énormes ; les chiffres publiés en 2020 montrent que le montant des marchés publics malagasy s’élevait en 2020 à près de 1 800 milliards MGA soit plus de 462,5 millions d’USD selon le site officiel de l'ARMP.

La mise en plateforme e-GP marque le raffermissement du partenariat entre le Ministère de l’Economie et des Finances et du PNUD ainsi que l’engagement mutuel des deux parties à améliorer le fonctionnement de l’administration publique malagasy.

Distribué par APO Group pour United Nations Development Programme (UNDP).


Media files
United Nations Development Programme (UNDP)
Télécharger le logo

Image
United Nations Development Programme (UNDP)

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.