Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Kinshasa : Les Personnes Vivant avec Handicap se Lancent dans la Sensibilisation de Leurs Paires sur la Planification Familiale

Kinshasa : Les Personnes Vivant avec Handicap se Lancent dans la Sensibilisation de Leurs Paires sur la Planification Familiale

Souvent oubliés lors discussions, les personnes vivant avec handicap, prennent part à une session organisée par le réseau associatif de Médecins Sans Frontières en République démocratique du Congo. Venues des différentes communes de la ville de Kinshasa, elles porteront désormais les messages de sensibilisation basés sur la sexualité responsable et la planification familiale auprès de milliers d’autres personnes vivant avec handicap dans la capitale.

Tumba Thérèse est sourde et habite le quartier de Selembao, située au sud de Kinshasa. Sa situation d’Handicap n’a jamais été un obstacle pour que cette mère de trois enfants apporte conseils à plus de 780 membres de l’association des sourds de  Kinshasa (ASOUKIN). Les informations reçues à cette formation des paires éducateurs, seront non seulement utiles pour elle, mais aussi nécessaires pour les femmes et jeunes filles sourdes associées à ASOUKIN.

« Moins informées sur la sexualité responsable, les jeunes filles tombent souvent dans les pièges des garçons avec l’euphorie de la jeunesse cela désoriente leur vie. La matière apprise ici est non seulement importante pour moi en tant que femme au foyer, mais aussi pour ces adolescentes», explique Thérèse.

Assis derrière sa machine à écrire, Jean Jacques Mwanafyenji salue l’initiative qui lui permet de bénéficier des informations crédibles sur la sexualité. Agé de 41 ans, il est enseignant à l’école spéciale pour non-voyants de Kinshasa. MSF vient de lui doter d’une documentation en écriture de braille afin de bien transmettre la matière apprise à ses élèves.

« La planification familiale ou encore la prévention au VIH/Sida est une affaire de tout le monde. Etant vulnérables avec une instabilité économique dans nos foyers, il nous est important d’espacer ou limiter les naissances. C’est le message important que je compte partager avec mes paires. »

Pour MSF, l’objectif de ces assisses est de former une équipe réduite des paires éducateurs afin de relayer ces notions auprès d’autres personnes vivant avec handicap, au sein des associations et dans les milieux reculés de Kinshasa.

 « La plupart d’entre elles n’ont pas eu la possibilité de faires les études normales. Alors, à travers une activité pareille, les notions apprises favorisent leur intégration sociale, et une participation active au développement et l’auto prise en charge entre paires, même quand MSF n’est pas présente», explique Louise Limela, en charge de la coordination du réseau associatif MSF en RDC.

Distribué par APO Group pour Médecins sans frontières (MSF).

Médecins sans frontières (MSF)
Télécharger le logo

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.