Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Tombouctou : Des Échanges Fructueux avec les Jeunes sur le Mandat Onusien

Tombouctou : Des Échanges Fructueux avec les Jeunes sur le Mandat Onusien
Image

Les 17 et 20 août dernier, le Bureau de la Communication de la MINUSMA a organisé deux séances d’échanges avec les jeunes leaders du quartier Bellafarandi et des membres de l’Association des Amis de la MINUSMA, ainsi que des jeunes de Bokyatt, un village en périphérie de la ville de Tombouctou.

Au total une centaine de jeunes, ont été sensibilisés sur la résolution 2584 (2021), renouvelant le Mandat de la MINUSMA. Les échanges ont aussi porté sur le concept de police de proximité et les violences basées sur le genre (VBG).

À Tombouctou, le personnel onusien composé des représentants de la division des Affaires civiles ; des sections de la réforme du Secteur de la Sécurité, du Désarmement de la Démobilisation et de la Réinsertion/Réintégration (RSS/DDR) ; de la Stabilisation et du Relèvement, les composantes de la Police des Nations Unies (UNPOL/MINUSMA) et de la Force ainsi que l’unité Gender, ont recueilli les avis des jeunes sur le travail de la MINUSMA, notamment dans le domaine de l’appui à la protection des civils. « Même si nous constatons souvent des cas de braquages et des actes isolés de banditisme, il faut reconnaitre que les patrouilles effectuées par la MINUSMA ou conjointement avec les Forces de Sécurité maliennes sont de nature à dissuader les auteurs de ces actes » a indiqué Mohamed Oye CISSÉ, Président de l’Association des Amis de la MINUSMA.

À Bokyatt, les activités de la MINUSMA dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord pour la paix, l’application de la stratégie de sortie de crise dans le centre ainsi que son appui au processus électoral qui devrait aboutir à la fin de la transition, étaient au cœur des échanges avec les jeunes. Le soutien des Casques bleus aux Forces de défense et de sécurité maliennes (FDSM) dans le cadre de la protection des civils a aussi été largement développé par la Force et UNPOL.

Les Jeunes ont affirmé qu’il y a des avancées significatives en ce qui concerne la confiance entre la Mission et les communautés de Bokyatt « Nous entretenons des bons rapports avec la MINUSMA. Cette rencontre d’information sur le travail de l’ONU au Mali et de rappel des responsabilités de nos autorités maliennes ainsi que du rôle des citoyens dans le processus de paix est salutaire, » a déclaré Mohamed OULD MATHALA, Chef de village de Bokyatt.

Agir pour une meilleure prise en compte de la dimension genre 

La violence contre les femmes restreint à leur égard un des droits fondamentaux de la personne, à savoir, le droit à la sécurité. Elle menace la liberté de mouvement, d’expression et mine l’estime et la confiance en soi, en plus de rabaisser la dignité humaine. Elle limite souvent les choix et empêche les femmes de participer, au même titre que les hommes, au développement de leur pays.

Les points focaux Gender du personnel en uniforme de la mission onusienne ont évoqué à leur tour avec les jeunes filles et les leaders des femmes du village, les violences basées sur le genre (VBG) sous tous ses aspects et les voies et moyens pour lutter contre. « Nous nous engagerons dans toutes initiatives de sensibilisation ciblant les comportements sociaux négatifs qui amènent les communautés à tolérer ou à minimiser la violence, afin de promouvoir les vertus d’un environnement non violent et non discriminatoire », a souligné Fatouma HAMADINE, Présidente de l’Association des Femmes de Bokyatt.

Distribué par APO Group pour United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali (MINUSMA).


Media files
United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali (MINUSMA)
Télécharger le logo

Image
United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in Mali (MINUSMA)

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.