Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Operationnalisation de la composante police de la force conjointe du G5 Sahel: les experts se penchent sur la judiciarisation du champ des opérations militaires de ladite force

Operationnalisation de la composante police de la force conjointe du G5 Sahel: les experts se penchent sur la judiciarisation du champ des opérations militaires de ladite force

La capitale malienne a abrité, du 17 au 19 Aout 2021,l’atelier d’élaboration du plan d’action de mise en œuvre des recommandations de l’atelier de Niameysur la judiciarisation du champ des opérations de la Force conjointe du G5Sahel.Cette rencontre régionale s’inscrit dans la cadre du Programme d’Appui à la Composante Police (CP) de la Force Conjointe du G5 Sahel (FC-G5S), financé parl’Union européenne et mis en œuvre par Expertise France.

Pour la circonstance, une force délégation du Secrétariat Exécutif du G5 Sahel notamment du Département Défense et Sécurité, des Conseillers juridiques et celui en Communication et ses structures rattachées ont effectué le déplacement à Bamako.Des représentants des États du G5 Sahel dont principalement les Chefs des Unités d’investigations spécialisées, les Chefs des Unités prévôtales, les Procureurs des Pôles judiciaires spécialisés, de la Police Nationale, de l’État-major de la Gendarmerie Nationale, et de l’Administration pénitentiaire et d’autres partenaires ont pris part également à cette rencontre.

Cet atelier régional organisé par le Secrétariat Exécutifdu G5 Sahel, appuyé par Expertise France et, financé par l’Union européenne a eu pour objectif principal l’élaboration d’un plan d’action sur la mise enœuvre des recommandations faites à Niamey en décembre 2019 sur la judiciarisation du champ desopérations de la FC-G5S.Il vise entre autres objectifs à finaliser le projet de Directive de la Composante Police de la Force Conjointe, afin des’assurer de son adoption à la prochaine réunion du Comité Défense et Sécurité (CDS) prévuedu 22 au 26 Novembre 2021 à Ouagadougou.

Prenant la parole, le Coordonnateur/Point focal des actions du G5 Sahel au Mali a, au nom du Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale et au sien propre, souhaité la bienvenue aux différentes délégations étrangères et aux participants à l’atelier. Monsieur Chérif Hamidou BA a manifesté tout son plaisir à présider cet atelier qui s’inscrit en droite ligne du dernier sommet virtuel des Chefs d’État du G5 Sahel, tenu le 09 juillet 2021, ayant souligné la nécessité de redoubler encore plus d’efforts pour faire face à la recrudescence de l’insécurité et à la persistance du terrorisme dans la région sahélienne. Il a également remercié le Secrétariat Exécutif pour le choix porté sur le Mali pour abriter cette importante rencontre. On retiendra de lui que : « Le Mali qui a vu naitre la FC-G5S, le 06 février 2017 à l’occasion de la deuxième Conférence des Chefs d’État des pays membres du G5S, abrite également le Poste de Commandement de ladite Force, tout un symbole ».

La Représentante d’Expertise France a rassuré les participants que tout sera mis en œuvre en étroite collaboration avec les équipes d’organisation du G5 Sahel. Madame Stéphanie Martin a souligné que cet atelier sera conduit conformément à la logiquede la Composante Police qui nécessite un esprit de synergie, de coordination, de bonne communication et de bon dialogue. « Nous essayerons de faire en sorte que vous vous sentirez à l’aise. Vous aurez tous les outils et les éléments nécessaires pour pouvoir bien travailler ensemble. Nous ferons en sorte que les différences de pays et de corps ne fassent pas un obstacle mais un enrichissement pour atteindre les objectifs de cet atelier en vue de franchir un cap de plus dans l’opérationnalisation de la Composante Police de la FC-G5S», a-t-elle promisaux participants à l’atelier.Saluant la particularité et l’exemplarité de la Composante Police de la Force Conjointe, le Directeur Général de la Police Nationale et le Représentant de l’Union européenne au Mali ont encouragé les parties prenantes à s’engager, s’impliquer et s’activer davantage pour une opérationnalisation efficace et efficiente des différentes Unités spécialisées de ladite Force.

A ce sujet, le Coordonnateur/Point focal des actions du G5 Sahel au Mali a invité les acteurs concerner à jouer toute leur partition. Pour ce faire, il leur a lancés un appel pressant : « Nous devons assumer notre entièrement responsabilité en agissant très vite pour lever les obstacles à lapleine opérationnalisation de la Composante Police de la FC-G5S. C’est pourquoi, je vous invite à ne ménager aucun effort, ni votre temps ni votre énergie pour qu’aux termes de nos débats nous puissions proposer un plan d’action répondant aux aspirations de nos États qui nous ont mandatés pour cela ». Enfin, Monsieur Chérif Hamidou BA a exprimé la profonde gratitude de tous les États du G5Sahel à tous les partenaires pour leurs appuis techniques et logistiques constants aux efforts de l’Organisation avant d’assurer la détermination des autorités maliennes pour la mise en œuvre efficiente des recommandations issues des travaux de trois jours de fructueux échanges et d’intenses débats.

Distribué par APO Group pour G5 Sahel.

G5 Sahel
Télécharger le logo

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.