Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

La Minusca Poursuit Ses Opérations Militaires Afin D'assurer La Protection Des Civils EN RCA

La Minusca Poursuit Ses Opérations Militaires Afin D'assurer La Protection Des Civils EN RCA

La Force de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) poursuit ses opérations militaires sur tout le territoire de la RCA en vue d’assurer la protection des civils, et pour faire face aux menaces des groupes armés, a indiqué le porte-parole adjoint de la Force, le Lieutenant-colonel Hassan Hakaoui, mercredi à Bangui. Au cours de la conférence de presse hebdomadaire de la Mission, le Lieutenant-colonel Hassan Hakaoui a indiqué que « les renforts sont mobilisés pour dissuader et mettre un terme aux violences commises par les groupes armés, renforcer la liberté de mouvement et contribuer à l’extension de l’autorité de l’Etat et au renforcement de l’Etat de droit dans le pays ».

Le porte-parole militaire de la MINUSCA a fait état d’une situation sécuritaire relativement calme sur toute l’étendue du territoire centrafricain cette semaine, mais les casques bleus poursuivent leurs actions de sécurisation en coordination avec les Forces de Défense et de Sécurité centrafricaine, en multipliant des patrouilles pour lutter contre la criminalité et le banditisme et faire face à tout incident sécuritaire. « Ces patrouilles offensives ont permis d’établir des points de contrôle pour faciliter le travail des acteurs humanitaires, empêcher le mouvement des groupes armés sur les routes et favoriser la liberté de mouvement », a indiqué le Lieutenant-colonel Hassan Hakaoui.

Le Lieutenant-colonel Hakaoui a également souligné qu’en parallèle à ses actions militaires, les soldats de la paix de la MINUSCA ont également conduit des escortes de sécurisation, pour assurer le libre accès des acteurs humanitaires aux populations dans le besoin. « Dans le cadre de son mandat de protection des populations civiles, la Force a mené un total de 2071 patrouilles sur l’ensemble du territoire centrafricain cette semaine », a-t-il ajouté. D’après le porte-parole, les Casques bleus de la MINUSCA poursuivent leur soutien multiforme à la population en contribuant de manière durable à sa protection.

Pour sa part, le Directeur de la Division de Communication stratégique de l’information publique de la MINUSCA, Charles Bambara, a indiqué que pour la deuxième semaine consécutive on a constaté une baisse du nombre d’incidents d’abus et violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire. « La MINUSCA a documenté 14 incidents d’abus ayant affecté au moins 26 victimes. Comparativement à la semaine précédente, une baisse du nombre d’incidents a été constaté ainsi que du nombre de victimes avec 18 incidents ayant affectés 28 victimes », selon Charles Bambara, ajoutant que plusieurs allégations sont en cours de vérification dans les préfectures de l’Ouham-Pendé, Nana-Gribizi, Bamingui-Bangoran et dans l’Ouham.

Charles Bambara a souligné que les auteurs présumés des abus et violations documentés sont les groupes armés avec cinq incidents affectant13 victimes. Les agents de l’Etat et les autres personnels de sécurité sont auteurs de neuf incidents touchant 13 victimes. Par ailleurs, « Un total de 11 violations graves des droits des enfants et quatre allégations ont été enregistrés la semaine dernière par la section Protection de l’Enfant de la MINUSCA. Les groupes armés sont présumés auteurs de neuf incidents, notamment des cas d’enlèvement et déni d’accès humanitaire, a-t-il dit.

Le Directeur de la Division de Communication Stratégique de la MINUSCA a également fait savoir que le bureau électoral de la Mission à Bria et l’Autorité sous-préfectorale des élections ont procédé, le 14 août, à une évaluation des élections passées et les perspectives en vue des scrutins locaux, avec la participation de dix-huit (18) membres d’organisations affiliées dans l’Organisation des femmes centrafricaines. « Ces dernières ont exprimé leurs besoins notamment en appuis financiers et en renforcement de capacités de leurs membres pour l’élaboration et la mise en œuvre des campagnes de sensibilisation pour une meilleure mobilisation des femmes », a-t-il souligné.

De son côté, le porte-parole adjoint de la Police de la MINUSCA, le Commissaire Serge Ntolo Minko a salué la bonne collaboration entre les Forces de sécurité intérieure centrafricaines (FSI), dans la sécurisation des festivités du 61ème anniversaire de l’indépendance de la RCA. Il a également souligné que « l’UNPOL et les FSI poursuivent les patrouilles diurnes et nocturnes dans les différents artères et carrefours sensibles de Bangui et en régions, afin d’assurer la sécurité des civils ». Le Commissaire Serge Ntolo Minko a également fait part des visites de terrain du Commissaire de Police Christophe Bizimungu, le 12 août, à Kaga-Bandoro et Batangafo. « Ces visites rentrent dans le cadre de ses activités de prise de contact et de vérification des difficultés et conditions de vie auxquelles sont confrontés les officiers de police individuels et les unités de police constituées de chaque secteur ».

Distribué par APO Group pour United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in The Central African Republic (MINUSCA).

United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in The Central African Republic (MINUSCA)
Télécharger le logo

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.