Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Consolider la Paix à Travers une Participation Effective des Jeunes aux Espaces de Dialogue et de Prise de Décision

Consolider la Paix à Travers une Participation Effective des Jeunes aux Espaces de Dialogue et de Prise de Décision
Image

Renforcer la participation des jeunes dans la mise en place d'une paix durable dans leur région, les aider à mettre en œuvre des actions de réponse aux risques de conflits qui freinent la mise en place d’une paix durable, tels sont les principaux objectifs du projet  « Observatoire des jeunes citoyens engagés pour une gouvernance plus inclusive, efficace et pacifique » (OBS-MADA) pour que les jeunes puissent devenir des acteurs de changement et promoteurs de la paix reconnus par les autorités et crédités de la confiance des communautés.

Le lancement de ce  projet  s'est tenu aujourd'hui 17 août 2021. Dans une analyse menée en amont, il a été constaté que beaucoup sont les jeunes et les communautés, notamment ceux vivant dans des conditions socio-économiques et politiques précaires, qui se sentent marginalisés de la prise de décision et parfois exclus des mesures prises dans la société. Ces faits créent des risques pour la consolidation de la paix pour le pays car ils exposent les jeunes à l’instrumentalisation, au sentiment de révolte, aux frustrations et mépris envers le système. Par ailleurs, les communautés et les jeunes voulant s’engager en faveur de la consolidation de la paix se retrouvent également paralysés par peur de représailles s’ils agissent au détriment des intérêts des acteurs influents qui contrôlent les pouvoirs décisionnel et économique. Par conséquent, et malgré les ressources déployées, les risques de conflits sont latents.

Le projet « Observatoire des jeunes citoyens engagés pour une gouvernance plus inclusive, efficace et pacifique » (OBS-MADA) ambitionne de réduire de manière considérable les causes de conflits à travers l’amélioration et l’accroissement de la participation de 5000 jeunes de l’Observatoire SAFIDY dans l’espace public et les structures de décision.  Dans un premier temps,  le travail se concentre à permettre à des jeunes, de 500 communes, de disposer des informations et des connaissances sur l’évolution des facteurs de conflits dans leurs communautés, les associer par la suite aux prises de décisions à travers des échanges avec les autorités/décideurs politiques.  Puis, l'accent sera mis sur la  prise en compte de leurs recommandations et de leurs actions qui seront déterminantes pour changer positivement les situations afin de limiter/éviter les tensions.

Par quelle approche ?

Les jeunes développent et mettent en œuvre un système d’alerte précoce et de prévention des risques de conflits (SAP-PC). Ce SAP-PC produit des informations et connaissances régulières pour cerner assez tôt les principales problématiques susceptibles d’alimenter des conflits et pour prendre les bonnes décisions afin de les éviter.

Les jeunes s’engagent dans les contrôles - citoyens des actions et services publiques favorables à la paix (CCAP). Des concertations entre les jeunes/communautés et les autorités/décideurs dans les régions définissent les thématiques à traiter. Ces contrôles – citoyens effectués par les jeunes sont réalisés à travers un baromètre de la qualité des actions/services publics. Ils permettent d’améliorer de manière concertée les actions et services publics délivrés aux citoyens. Les CCAP,  les communautés/citoyens et les Services publics se concertent ensuite pour identifier ensemble les solutions et développer des plans de renforcement pour améliorer les faiblesses constatées.

Les jeunes mettent en œuvre des actions de réponses aux risques de conflits et des plaidoyers/recours qui seront traités et pris en compte par les autorités/décideurs. Pour ce faire, ces associations/groupes de jeunes bénéficient de formations en développement et gestion de projets. Ils seront  subventionnés et accompagnés techniquement/financièrement par le projet.

Pour précision, les activités de veille SAP-PC seront déployées dans les 22 régions. Les actions CCAP et les actions communautaires portées ou structurées autour des jeunes, ainsi que les activités de plaidoyer/interpellations seront menées dans les 6 régions du Sud (Anosy, Androy, Atsimo Andrefana, Menabe, Haute Matsiatra, Ihorombe).

Le projet OBS Mada est développé par le PNUD et MSIS tatao dans le cadre de l'Initiative pour la promotion des jeunes et l'égalité des genres (GYPI) du Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix et mis en oeuvre avec la collaboration divers partenaires dont l’ ONG Ravintsara, Action Intercooperation Madagascar, Alliance Voahary Gasy, ONG Ivorary , Safidy Fanaraha-maso ny fifidianana, Réseau des jeunes Tatao et le Studio Sifaka.

La collaboration des partenaires institutionnels dont le Ministère de la Jeunesse et des Sports, le Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation ainsi que leurs branches territoriales (les Collectivités Décentralisées et les Représentans de l’Etat à tous les niveaux), le Ministère de la Sécurité Publique, les Collectivités Décentralisées dans les régions, le Ministère de la Justice, le Ministère de la Population, de la Protection Sociale et de la Promotion de la Femme ainsi que le Secrétariat d’Etat de la Gendarmerie,  assure l'efficacité de cette initiative pour les jeunes. Le Haut Conseil pour la Défense de la Démocratie et de l’État de Droit (HCDDED) et Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme  (CNIDH) travailleront de concert avec le PNUD et MSIS Tatao pour mettre l'accent sur l'approche droits humains.

Distribué par APO Group pour United Nations Development Programme (UNDP).


Media files
United Nations Development Programme (UNDP)
Télécharger le logo

Image
United Nations Development Programme (UNDP)

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.