Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Initiative conjointe FAO-PNUD d'appui à la formation maraichère au Gabon : 15 jeunes reçoivent des attestions au terme de deux mois d'apprentissage sur le site de Donguila

Initiative conjointe FAO-PNUD d'appui à la formation maraichère au Gabon : 15 jeunes reçoivent des attestions au terme de deux mois d'apprentissage sur le site de Donguila

Le Coordonnateur Sous-régional de la FAO pour l’Afrique centrale et Représentant au Gabon et à Sao Tomé et Principe, Hélder Muteia et le Représentant résidant du PNUD, se sont recemment rendus à Donguila, à 80 Kilomètres de Libreville, assister à la clôture des activités de formation des jeunes dans la production maraichère. Près de trois cent jeunes sont visés par cette initiative, mise en œuvre sur trois sites dont nomment Bolokoboué, Santa Clara et Donguila. A Donguila, les formations pratiques champs- école se sont déroulées sur une superficie de deux mille cinq cent hectares de terres, gracieusement mis à la disposition des jeunes volontaires par le Père Dimitri, curé de la mission catholique de la localité.

La formation des jeunes agriculteurs est devenue un enjeu crucial pour le Gabon afin d’assurer sa souveraineté alimentaire. Dans son mot de circonstance, Francis James a souligné que « L’agriculture est un secteur qui a longtemps été délaissé alors qu’il représente un puissant levier pour l’insertion socioprofessionnelle des jeunes, ce secteur a besoin d’être encore mieux organisé autour de cette finalité, en envisageant l’accompagnement des jeunes dans l’élaboration de leur projet d’insertion ».

En dépit du potentiel naturel dont dispose le Gabon, l’agriculture reste encore le talon d’achille de l’économie, le pays demeure encore très dépendant des importations pour satisfaire une demande croissante en denrées alimentaires. La faible et vieillissante population rurale du Gabon dont la moyenne d’âge est de 53 ans, pratique une agriculture de subsistance à faible rendement. Pour renverser la tendance et inciter les jeunes à s’intéresser aux activités agricoles, le gouvernement avec l’appui de ses partenaires dont la FAO encourage les jeunes à s’investir dans le développement du maraichage péri urbain pour assurer l’approvisionnement en légumes frais des grands centres urbains dont Libreville.

Pour faciliter cette formation, la FAO et le PNUD ont mis à la disposition de ces jeunes des semences à cycle court et à haut rendement, adaptés aux conditions climato édaphiques ; du petit équipement agricole. Au terme de leur formation, les bénéficiaires ont acquis des aptitudes dans la maitrise des itinéraires techniques ; le développement des chaines de valeurs des spéculations promues ; l’élaboration des comptes d’exploitation prévisionnels. L’ensemble de la production maraichère issue des trois sites est commercialisée sur les marchés locaux.

Distribué par APO Group pour FAO Regional Office for Africa.

FAO Regional Office for Africa
Télécharger le logo

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.