Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Le Chef de l'Etat a présidé la Réunion de haut niveau sur la 20e Reconstitution des Ressources de l'Association Internationale de Développement (IDA-20)

Le Chef de l'Etat a présidé la Réunion de haut niveau sur la 20e Reconstitution des Ressources de l'Association Internationale de Développement (IDA-20)
Image

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a présidé, ce jeudi 15 juillet 2021, au Sofitel – Abidjan Hôtel Ivoire, la Réunion de haut niveau sur la 20e Reconstitution des Ressources de l’Association Internationale de Développement (IDA-20).

Cette réunion, organisée conjointement par la Côte d’Ivoire et la Banque Mondiale, a enregistré la participation d’une quinzaine de Chefs d’Etat et de Gouvernement ainsi que celle de hautes personnalités, notamment les Présidents des Commissions de l’Union Africaine et de la CEDEAO, le Premier Ministre ivoirien, des Présidents d’Institutions et des membres du Gouvernement.

La 20e Reconstitution des Ressources de l’IDA vise à soutenir une relance forte suite à la crise engendrée par la pandémie de COVID-19, et à aider le continent africain à poursuivre sa transformation économique.

Intervenant à l’ouverture de cette Réunion de haut niveau, le Chef de l’Etat a fait remarquer que ces assises se tiennent dans un contexte mondial particulièrement difficile, marqué par la pandémie de COVID-19, qui a entrainé une crise sanitaire, sociale et économique sans précédent, avec pour conséquence le ralentissement de la dynamique de croissance amorcée dans plusieurs régions du monde.

S’agissant de l’Afrique subsaharienne, il a indiqué que cette partie du continent a connu en 2020, en plus des attaques terroristes, sa contreperformance la plus importante jamais enregistrée, avec un taux de croissance négatif de 1,9%, et une augmentation de 32 millions du nombre de personnes vivant dans l’extrême pauvreté.

Après avoir remercié les partenaires au développement pour les efforts multiples déployés et relevé les initiatives propres prises par les pays africains pour contenir les effets néfastes de cette pandémie, il a souligné que beaucoup reste cependant à faire encore pour surmonter cette crise, car, en Afrique par exemple, moins de 3% de la population totale a reçu une première dose de vaccin, contre environ 54 % aux États-Unis et dans l'Union Européenne.

A cet égard, le Président Alassane OUATTARA a déploré le fait que les pays d'Afrique subsaharienne ne disposent malheureusement pas de la même flexibilité et des mêmes instruments pour le financement de leurs économies, quand bien même le Fonds Monétaire International a estimé le besoin de financement en Afrique subsaharienne à 285 milliards de dollars US sur les cinq prochaines années, pour lutter contre la pandémie de COVID-19, le dérèglement climatique, et accélérer la reprise économique.

C’est pourquoi, il a plaidé pour un soutien plus important de l’ensemble des partenaires, d’autant qu’en plus de la lutte contre la COVID- 19, les pays africains doivent faire face à une recrudescence des attaques terroristes, sans oublier que la pauvreté est l'une des principales causes du terrorisme et des migrations.

Dans ce cadre, il en a appelé à la solidarité indispensable pour le bien de tous, et pour combattre les divergences entre les régions du monde ainsi qu’à l’intérieur des pays. Pour terminer, le Président de la République a indiqué que la réunion d’aujourd’hui
vise à arrêter les priorités communes de développement de l’Afrique, et à faire, dans le cadre de la reconstitution des ressources de l’IDA, un plaidoyer auprès des principaux donateurs de cet organisme, afin de mobiliser au moins 100 milliards de dollars US pour la relance de nos économies ; en même temps qu’elle devrait permettre de discuter des défis communs de développement, notamment en matière d’amélioration du capital humain, de création d’emplois pour les jeunes et femmes, et de relance économique pour le bien-être des populations.

Avant le Chef de l’Etat, le Directeur Général des Opérations de la Banque Mondiale, M. Axel Van TROTSENBURG, et le Directeur Général de la Société Financière Internationale (SFI), M. Makhtar DIOP, ont réaffirmé l’engagement de leurs institutions respectives à accompagner l’Afrique par la mobilisation des ressources nécessaires pour la relance des économies du continent.

A ce niveau, le Directeur Général des Opérations de la Banque Mondiale, M. Axel Van TROTSENBURG, a révélé que les besoins en ressources des quatre-vingt (80) pays membres de l’IDA pour les trois prochaines années sont estimés à 700 milliards de dollars US dont 70% seraient réservés au continent africain.

Au terme de la cérémonie d’ouverture, les Chefs d’Etat et de Gouvernement et lespartenaires au développement se sont retrouvés à huis clos pour des échanges plus approfondis, à l’issue desquels, ils ont adopté une Déclaration dite ‘’Déclaration d’Abidjan’’.

Dans cette Déclaration, les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont réitéré leur appel pour un soutien accru au continent africain en vue de mieux se reconstruire après la crise découlant de la pandémie de COVID-19. Ils ont exhorté les donateurs de l'IDA à soutenir une reconstitution ambitieuse et importante des ressources de cet organisme pour une mobilisation d’au moins 100 milliards USD US d’ici la fin de l’année 2021 afin d’atteindre les objectifs énoncés dans la présente Déclaration.

Ils se sont enfin engagés à travailler à améliorer significativement leur capacité d’absorption des ressources pour une exécution diligente des projets et programmes, et à poursuivre les efforts de mobilisation des recettes fiscales, et à utiliser de façon transparente et efficiente les ressources mobilisées, tout en renforçant la gouvernance.

En marge de la rencontre, le Président Alassane OUATTARA a eu des entretiens avec plusieurs de ses homologues et une délégation de la Banque Mondiale.

Distribué par APO Group pour Présidence de la République de Côte d’Ivoire.


Media files
Présidence de la République de Côte d'Ivoire
Télécharger le logo

Image
Présidence de la République de Côte d'Ivoire

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.