Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Déclaration OMS sur l'essai clinique du CVO+ curatif

Déclaration OMS sur l'essai clinique du CVO+ curatif
WHO statement on the clinical trial of CVO+ remedy

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) voudrait rappeler qu’il n’existe pas encore de traitement antiviral spécifique dont l’innocuité et l’efficacité soient prouvées pour le traitement de la COVID-19. Les corticostéroïdes et l'oxygène médical sont essentiels pour sauver la vie des patients gravement atteints par la COVID-19.

L’OMS a élaboré des directives de traitement et mise en place une démarche méthodologique robuste pour non seulement évaluer les nouvelles preuves accumulées dans les pays, mais également faire des recommandations sur de nouveaux traitements de la COVID-19. Si un produit de la médecine traditionnelle s'avère sûr, efficace et de qualité garantie dans des essais cliniques randomisés, il sera pris en considération pour recommandation dans les directives de l'OMS. Une recommandation sur son utilisation peut conduire à une fabrication locale accélérée et à grande échelle.

Le gouvernement Malagasy vient de rendre public les résultats d’un essai clinique Phase III sur le CVO+ curatif (Remède Traditionnel Amélioré), sous forme de gélules à base d’extraits lyophilisés d’Artemisia annua et d’autres plantes médicinales et destiné au traitement des formes légères et modérées de la COVID-19.

Dans son rôle d’agence des Nations Unies pour la santé publique, l’OMS à Madagascar a apporté un appui technique à travers le recrutement d’un consultant national et un membre du personnel national chargé de la gestion des données, et a également suivi le déroulement de l’essai clinique pour accompagner le gouvernement dans la recherche de solutions supplémentaires dans la lutte contre la COVID-19.

L’OMS Madagascar tient à féliciter les investigateurs de cette recherche notamment l’équipe du Centre National d’Application des Recherches Pharmaceutiques (CNARP) pour la conduite de l’essai clinique dans le respect de la réglementation nationale et du protocole de recherche proposé.

L'année dernière, dans un effort conjoint pour améliorer la recherche et le développement de médicaments traditionnels contre la COVID-19 en Afrique, l'OMS et les Centres Africains de Contrôle et de Prévention des Maladies (CDC Afrique) ont mis en place un Comité consultatif régional d'Experts pour fournir des conseils scientifiques indépendants et un soutien aux pays sur la sécurité, l'efficacité et la qualité des thérapies de médecine traditionnelle.

La réalisation de l’essai clinique à Madagascar apporte des données que le Comité d’experts examinera très prochainement et apportera un avis scientifique indépendant sur les résultats obtenus, conformément aux normes et procédures en matière d’essais cliniques, et avisera sur les prochaines étapes, comme il avait été indiqué au Gouvernement Malagasy lors de la préparation de l’essai clinique.

L’OMS se réjouit de chaque occasion de collaborer avec les pays et les chercheurs pour développer de nouveaux traitements, et encourage une telle collaboration pour la mise au point de thérapies efficaces et sans risque pouvant être utilisées en Afrique et ailleurs dans le monde.

L'OMS reconnaît que la médecine traditionnelle, complémentaire et alternative présente de nombreux avantages et que l'Afrique a une longue histoire de médecine traditionnelle et de tradipraticiens qui jouent un rôle important dans la prestation de soins aux populations.

Distribué par APO Group pour WHO Regional Office for Africa.


Media files
WHO Regional Office for Africa
Télécharger le logo

WHO statement on the clinical trial of CVO+ remedy
WHO Regional Office for Africa

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.