Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Le Mozambique va recevoir de l'aide par l'intermédiaire du pont aérien humanitaire de l'UE

Le Mozambique va recevoir de l'aide par l'intermédiaire du pont aérien humanitaire de l'UE

En marge de la réunion ministérielle du G20 qui a lieu le 30 juin à Brindisi, un vol du pont aérien humanitaire de l'UE, organisé conjointement avec l'Italie et le Portugal, sera effectué vers le Mozambique, transportant 15 tonnes de fret vital pour répondre à des besoins humanitaires urgents.

Le commissaire chargé de la gestion des crises, M. Janez Lenarčič, qui participe à la réunion du G20 et à la cérémonie précédant le départ du vol, a fait la déclaration suivante: «La situation humanitaire dans la province de Cabo Delgado, au Mozambique, continue de se détériorer à un rythme alarmant. Nous organisons un nouveau vol financé au titre du pont aérien humanitaire de l'UE pour acheminer une aide vitale dans cette partie du pays difficile à atteindre. Je remercie l'Italie et le Portugal d'avoir fourni le matériel médical et le fret humanitaire qui seront envoyés par ce vol. Il est essentiel de garantir un accès humanitaire sans entrave dans les régions critiques du Mozambique pour sauver des vies.»

Le vol devrait arriver à Pemba (Mozambique) le 3 juillet 2021. Deux autres vols transportant une aide humanitaire supplémentaire devraient partir de Brindisi dans les prochains jours.

Depuis le début de 2021, l'UE a mobilisé plus de 17 millions d'euros d'aide humanitaire en faveur du Mozambique, principalement pour faire face aux conséquences du conflit interne en cours. L'aide de l'UE contribue à soulager les souffrances de la population touchée, notamment des personnes déplacées à l'intérieur du pays et des communautés qui les accueillent, à assurer l'éducation des enfants tout en préparant mieux les communautés à faire face aux catastrophes naturelles.

Contexte

La situation humanitaire au Mozambique, et plus particulièrement dans les provinces de Cabo Delgado, Niassa et Nampula, se dégrade rapidement. Dans le pays, près de deux millions de personnes sont actuellement confrontées à une grave insécurité alimentaire en raison de problèmes de sécurité, de la sécheresse et des conséquences socio-économiques de la COVID-19. La situation humanitaire fragile dans la province de Cabo Delgado, dans le nord du Mozambique, continue de s'aggraver. L'escalade de la violence a entraîné le déplacement de plus de 700 000 personnes à l'intérieur du pays. On estime que 1,3 million de personnes au moins ont besoin d'une aide humanitaire immédiate et d'une protection à Cabo Delgado et dans les provinces voisines de Niassa et Nampula.

L'UE continue de plaider en faveur d'un meilleur accès humanitaire et de la suppression des obstacles qui retardent l'acheminement de l'aide humanitaire. Elle invite une nouvelle fois toutes les parties au conflit à se conformer aux normes internationales en matière de droits de l'homme et à respecter le droit humanitaire international.

En 2020, lorsque de nombreux pays ont restreint les déplacements ou fermé leurs frontières en raison de la pandémie de coronavirus, le pont aérien humanitaire de l'UE a facilité 67 vols à destination de 20 pays d'Afrique, d'Asie et d'Amérique. Plus de 1 150 tonnes de matériel médical et humanitaire vital et près de 1 700 membres du personnel médical et humanitaire, ainsi que d'autres passagers, ont été transportés.

Distribué par APO Group pour European Commission.

European Commission
Télécharger le logo

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.