Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Nous Ferons Partie De L'histoire De L'afrique ; C'est Notre Héritage-Sénatrice Rasha Kelej Sur La Nexus Afrique De La Fondation Merck

Nous Ferons Partie De L'histoire De L'afrique ; C'est Notre Héritage-Sénatrice Rasha Kelej Sur La Nexus Afrique De La Fondation Merck
Senator, Dr. Rasha Kelej, Ceo of Merck Foundation and President of Merck Foundation More Than a Mother

Nous avons rencontré la Sénatrice Dr. Rasha Kelej, CEO of Merck Foundation (www.Merck-Foundation.com) connue sous le nom de Mama Africa et l'avons interrogée sur sa vision de l'Afrique. Elle a souligné : « Nous nous engageons à écrire l'histoire avec la transformation du secteur public de santé en Afrique. En vue, la formation d'une armée de milliers de médecins spécialisés bien formés qui sauvera des millions de vies sur le continent. »

Elle souligne après l'énorme succès de la 8ème édition de Merck Foundation Africa Asia Luminary qui s'est tenue pour la première fois en ligne, « Je suis très fière de notre succès. Notre conférence annuelle a eu lieu pour la première fois en ligne en raison de la pandémie de coronavirus, mais elle a été encore plus réussie que les conférences réelles. Tout le monde était extrêmement engagé. Et bien sûr, nous avons eu une diffusion en direct avec 75 000 participants de 70 pays et plus de 300 000 téléspectateurs sur nos réseaux sociaux. La conférence était en partenariat avec le gouvernement de Zambie et a été inaugurée par le Président de la République de Zambie, S.E. Dr. EDGAR CHAGWA LUNGU et Prof. Dr. Frank Stangenberg-Haverkamp, Président du Directoire de E.Merck KG et Président du Conseil d'Administration de la Fondation Merck ; et coprésidé par S.E. Mme ESTHER LUNGU, La Première Dame de la République de Zambie et moi-même. C'est un grand honneur. »

Sénatrice, Dr. Rasha Kelej exprime à quel point elle est fière que 13 Premières Dames Africaines aient participé en tant qu'invitées d'honneur. Les Premières Dames d'Angola, du Botswana, du Burkina Faso, du Burundi, de la République Centrafricaine, de la République Démocratique du Congo, du Ghana, de la Guinée Conakry, du Libéria, du Malawi, du Mozambique et de Namibie, qui sont également les Ambassadrices de la Fondation Merck Plus Qu'une Mère.

De plus, 26 Ministres Africains de différents secteurs nous ont également rejoints le deuxième jour, lors du Panel du Ministériel de Haut Niveau avec l'Union Africaine afin de discuter de la stratégie de la Fondation Merck pour définir des interventions visant à briser la stigmatisation liée à l'infertilité et à soutenir l'éducation des filles ; et de renforcer les capacités de soins de santé et de recherche et d'établir une solide plate-forme d'experts médicaux spécialisés dans de nombreux domaines importantes et mal desservis pour être les premiers dans leur pays. Elle a en outre confirmé à quel point elle était fière de son travail en tant que CEO of Merck Foundation, car il lui a permis de fournir à plus de 1 100 médecins de 42 pays d'Afrique, d'Asie et d'Amérique Latine une formation spécialisée d'un, deux ou trois ans dans plusieurs domaines tels que l'Oncologie, Diabète, Médecine Cardiovasculaire Préventive, Endocrinologie, Médecine Sexuelle et Reproductive, Médecine Aiguë, Médecine Respiratoire, Procréation Médicalement Assistée et Embryologie et Fertilité, à être les premiers dans leur pays. Le Dr. Kelej a souligné que « nous avons maintenant élargi nos horizons en introduisant davantage de bourses pour les jeunes médecins dans de nombreuses nouvelles spécialités mal desservies en Afrique et en Asie. La portée et l'impact de notre 8ème édition de la conférence ont été formidables. Encore mieux que les éditions précédentes ».

Le deuxième jour de la conférence, MARS-Merck Foundation Africa Research s'est tenue à une table ronde de haut niveau avec les Ministres de la Santé, de la Science et de la Technologie, de l'Éducation, de l'Information et du Genre et des chercheurs MARS dans le but d'autonomiser les jeunes chercheurs et femmes africains chercheurs, en améliorant leur capacité de recherche et en les autonomisant dans les STEM (Sciences, Technologies, Ingénieries, Mathématiques).

Le Panel Ministériel de Haut Niveau comprenait :

1) Hon. Dr. Jonas Kamima CHANDA, Ministre de la Santé, Zambie

2) Hon. Dr. Dennis WANCHINGA, Ministre de l'Éducation Générale, Zambie

3) Hon. Dr. Brian MUSHIMBA, Ministre de l'Enseignement Supérieur, Zambie

4) Hon. Elizabeth PHIRI, Ministre du Genre, Zambie

5) Hon. Dora SILIYA, Ministre de l'Information et de la Radiodiffusion, Zambie

6) Hon. Silvia Paula Lutucuta, Ministre de la Santé, Angola

7) Hon. Dr. NDIKUMANA Thadée, Ministre de la Santé Publique et de la Lutte contre le SIDA, Burundi

8) Hon. Dr. François HAVYARIMANA, Ministre de L’Education Nationale et de la Recherche Scientifique, Burundi

9) Hon. Imelde SABUSHIMIKE, Ministre de la Solidarité Nationale, des Affaires Sociales, des Droits de la Personne Humaine et du Genre, Burundi

10) Hon. Marie Chantal NIJIMBERE, Ministre de la Communication, des Technologies de L’Information et des Médias, République du Burundi

11) Hon. Jacquiline Lydia Mikolo, Ministre de la Santé et de la Population, République du Congo

12) Hon. Dr. Ahmadou Lamin Samateh, Ministre de la Santé, Gambie

13) Hon. Ebrima SILLAH, Ministre de l'Information, Gambie

14) Hon. Colonel Remy Lama, Ministre de la Santé, Guinée Conakry

15) Hon. Pr. Amadou Bano Barry, Ministre de l'Éducation, Guinée Conakry

16) Hon. Amara Sompare, Ministre de l'Information et de la Communication, Guinée Conkary

17) Hon. Khumbize Kandodo Chiponda, Ministre de la Santé et de la Population, Malawi

18) Hon. Dr. Patricia Kaliati, Ministre du Genre, du Développement Communautaire et du Bien-être Social, République du Malawi

19) Hon. Agnes Nyalonje, Ministre de l'Éducation, Malawi

20) Hon. Ulemu Msungama, Ministre de la Jeunesse et des Sports, Malawi

21) Hon. Timoth Pagonachi Mtambo, Ministre de l'Éducation Civique et de l'Unité Nationale, Malawi

22) Hon. Dr. Kalumbi Shangula, Ministre de la Santé et des Services Sociaux, Namibie

23) Hon. Dr. Joyce Moriku Kaducu, Ministre d'État à la Santé, Ouganda

24) Hon. Monica Mutsvangwa, Ministre de l'Information et de la Publicité Audiovisuelle, Zimbabwe

25) Hon. Sthembiso Nyoni, Ministre des Affaires des Femmes de Petites et Moyennes Entreprises, Zimbabwe

26) Hon. Amon Murwira, Ministre de l'Enseignement Supérieur et Tertiaire, Zimbabwe

« Le troisième jour, une Formation des Médias sur ls Santé de la Fondation Merck a été organisée pour la fraternité des médias africains et latino-américains afin de souligner le rôle important que jouent les médias pour briser la stigmatisation autour de l'infertilité, en sensibilisant sur la prévention de l'infertilité et en autonomisant les filles et les femmes à travers éducation. Parallèlement à cela, nous avons eu une session scientifique sur l'infertilité et les soins de la reproduction et médicine respiratoires et aigus pour la session de réponse à Covid-19 », a déclaré la Sénatrice, Dr. Kelej.

Nous l'avons interrogée sur l'état du partenariat qu'elle a établi avec les Premières Dames Africaines au fil des ans. La Sénatrice, Dr. Rasha Kelej a répondu : « Je suis fière de notre partenariat avec 20 Premières Dames Africaines, qui sont maintenant les Ambassadrices de la campagne « Fondation Merck Plus Qu’une Mère ». C'est un partenariat extrêmement réussi ; nous avons accompli beaucoup de choses ensemble à tous les niveaux. Grâce à ce partenariat, nous continuons à renforcer les capacités de soins de santé dans leurs pays et à autonomiser les femmes infertiles, à briser la stigmatisation autour de l'infertilité et à soutenir l'éducation des filles. Ensemble, nous avons lancé de nombreuses initiatives dans leurs pays respectifs. Cela en dit long sur le travail que nous faisons. »

Elle a ajouté : « Avec les temps sans précédent de COVID-19, je ne peux pas voyager et rencontrer les Premières Dames d'autres pays avec lesquels nous souhaitons nous associer. J'espère que le monde est exempt de coronavirus et que le confinement sera bientôt levé. Cependant, j'ai pu rencontrer les nouvelles Premières Dames pour les inviter à devenir les nouveaux membres de l'Initiative des Premières Dames de la Fondation Merck – MFFLI. Et elles ont gracieusement accepté d'être nos Ambassadrices tels que la nouvelle Première Dame du Burundi, du Malawi et de la République Démocratique du Congo. J'ai également établi un nouveau partenariat important avec la Première Dame du Burkina Faso en 2020. »

Voici la liste de nos partenaires les Premières Dames Africaines, qui sont également les Ambassadrices de la Fondation Merck Plus Qu’une Mère :

S.E. NEO JANE MASISI, La Première Dame du Botswana

S.E. SIKA KABORE, La Première Dame du Burkina Faso

S.E. ANGELINE NDAYISHIMIYE, La Première Dame du Burundi

S.E. BRIGITTE TOUADERA, La Première Dame de la République Centrafricaine

S.E. ANTOINETTE SASSOU-NGUESSO, La Première Dame du Congo Brazzaville

S.E. DENISE NYAKERU TSHISEKEDI, La Première Dame de la République Démocratique du Congo

S.E. FATOUMATTA BAH-BARROW, La Première Dame de Gambie

S.E. REBECCA AKUFO-ADDO, La Première Dame du Ghana

S.E. CONDÉ DJENE, La Première Dame de Guinée Conakry

S.E. CLAR WEAH, La Première Dame du Libéria

S.E. MONICA CHAKWERA, La Première Dame du Malawi

S.E. MONICA GEINGOS, La Première Dame de Namibie

S.E. ISAURA FERRÃO NYUSI, La Première Dame du Mozambique

S.E. AISHA BUHARI, La première dame du Nigéria

S.E. FATIMA MAADA BIO, La Première Dame de Sierra Leone

S.E. ESTHER LUNGU, La Première Dame de Zambie

S.E. AUXILLIA MNANGAGWA, La Première Dame du Zimbabwe

L'Ancienne Première Dame du Burundi, S.E. DENISE NKURUNZIZA, L'Ancienne Première Dame du Tchad, S.E. HINDA DÉBY ITNO, L'ancienne Première Dame du Malawi, S.E. PROFESSEUR GERTRUDE MUTHARIKA et l'ancienne Première Dame du Niger, S.E. AÏSSATA ISSOUFOU MAHAMADOU ont travaillé avec succès avec la Fondation Merck en tant qu'Ambassadrices de la Fondation Merck Plus Qu’une Mère pour briser la stigmatisation de l'infertilité et autonomiser les femmes infertiles dans leurs pays.

À propos des raisons de son succès à long terme et de sa relation solide avec les Premières Dames Africaines, la Sénatrice, Dr. Rasha Kelej a répondu : « Un engagement honnête et sincère à long terme pour la santé sociale et le développement économique de leur pays et de leur peuple, des programmes avec impact concret et mesurable et pas seulement des mots vides. Créativité, stratégie et objectifs ciblés intelligents et mise en œuvre sans faille. Dépassons toujours les attentes, chaque fois que nous dépassons leurs attentes, nous dépassons en fait nos propres attentes. Par conséquent, je considère que la Fondation Merck est la fondation la plus performante car nous atteignons encore plus nos objectifs fixés et dépassons nos attentes et celles de nos partenaires et c'est ainsi que vous évaluez le succès. Je me considère comme la personne la plus heureuse du monde parce que j'ai atteint mes objectifs pour faire partie de la transformation des vies de certaines personnes, mais maintenant je fais partie de la transformation de millions de personnes chaque mois. Non seulement cela, mais avec nos partenaires, nous avons transformé le secteur de santé à travers l'Afrique, une transformation révolutionnaire en quelques années et encore plus à venir, c'est l'histoire en marche, aussi longtemps que je serai en vie, je ferai de plus en plus pour l'Afrique. Nous allons créer une armée de médecins spécialisés et formés, nous sauverons des vies ensemble. Je veux faire un jour partie de l'histoire de l'Afrique, cela me rendra fière en tant que femme africaine.

J'ai hâte d'étendre nos empreintes et de travailler avec plus de Premières Dames Africaines qui nous aideront à réaliser notre vision. »

 À propos des défis de COVID-19 et de ce que la Fondation Merck a fait pour aider ses pays partenaires en Afrique à lutter contre la pandémie, elle a répondu : « Nous nous sommes précipités pour répondre à la pandémie COVID-19 et avons proposé de nombreuses initiatives. L'une des initiatives les plus importantes dont je crois personnellement en son importance avant même l'époque de COVID-19 est de poursuivre le renforcement des capacités de santé, qui est notre stratégie depuis 2012, en partenariat avec les Premières Dames Africaines et les Ministères de Santé, bien avant que la pandémie ne frappe le monde. En raison des restrictions de voyage, nous avons adopté la stratégie de formation en ligne des spécialités médicales, en offrant des bourses de formation spécialisée aux médecins dans de nombreuses spécialités médicales telles que l'Oncologie, Diabète, Médecine Cardiovasculaire Préventive, Endocrinologie, Médecine Sexuelle et Reproductive, Médecine Aigus, Médecine Respiratoire. De plus, nous avons récemment commencé à offrir des bourses dans de nombreuses nouvelles spécialités mal desservies, notamment: Médecine d'Urgence et de Réanimation, Gastro-entérologie, Compétences Chirurgicales Laparoscopiques, Santé Mentale: Thérapies Psychologiques, Traumatologie Orthopédique, Pédiatrie, Médecine d'Urgence, Pratique Chirurgicale Avancée, Dermatologie, Médecine Néonatale, Prise en Charge de la douleur, Psychiatrie, Microbiologie Clinique et Maladies Infectieuses, Ophtalmologie, Médecine Interne, Neuroimagerie pour la recherche, Urologie, Traumatologie et Orthopédie. Nous sommes très fiers d'inviter les candidatures de médecins anglophones africains et asiatiques des communautés mal desservies pour ces bourses sur notre courrier : info@Merck-Foundation.com

Nous comprenons également l'importance de sensibiliser la communauté sur le coronavirus, c'est pourquoi nous avons lancé les Prix de Reconnaissance des Médias « Portez Les Masques Avec Soin » et « Restez à la Maison » pour les médias à travers l'Afrique, l'Asie et l'Amérique Latine. Et aussi, Prix de la Mode « Faites Votre Propre Masque » pour la fraternité de la mode à travers l'Afrique : je crois fermement au rôle essentiel que jouent les médias et l'art pour être la voix des sans-voix et sensibiliser à des sujets sensibles tels que briser la stigmatisation de l'infertilité et précautions sanitaires contre le COVID-19.

En outre, le confinement et les mouvements restreints pour lutter contre le coronavirus ont très durement touché la plupart des travailleurs occasionnels et quotidiens. Par conséquent, nous avons soutenu la stratégie du gouvernement africain pour sauver la vie et les moyens de subsistance de milliers de familles de travailleurs occasionnels et de femmes qui ont été les plus touchées par le confinement ou les déplacements restreints. Nous invitons les candidatures des professionnels des médias et des créateurs de mode à ces deux prix par e-mail submit@Merck-Foundation.com

De plus, nous avons lancé un livre de contes inspirant « Faites Le Bon Choix » en partenariat avec les Premières Dames Africaines pour sensibiliser les enfants et les jeunes au coronavirus. L'histoire visait à sensibiliser les enfants et les jeunes sur la prévention du coronavirus, car elle fournissait des faits sur la pandémie et sur comment rester en sécurité et en bonne santé pendant l'épidémie. Cela a également favorisé l'honnêteté, le travail acharné et la capacité de faire les bons choix, même dans les moments les plus difficiles. Nous avons publié l'histoire en trois langues : anglais, français et portugais ».

Lien vers le livre d'histoires Faites Le Bon Choix : https://bit.ly/35UrBuY.

Distribué par APO Group pour Merck Foundation.


Media files
Merck Foundation
Télécharger le logo

Senator, Dr. Rasha Kelej, Ceo of Merck Foundation and President of Merck Foundation More Than a Mother
Merck Foundation

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.