Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

A la veille de la Journée internationale des Casques bleus, la MINUSCA rappelle la contribution de son personnel

A la veille de la Journée internationale des Casques bleus, la MINUSCA rappelle la contribution de son personnel

Alors que la Journée internationale des Casques bleus de l’ONU sera commémorée le 29 mai, la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) salue la contribution de son personnel civil et militaire en RCA, tout en réitérant son engagement à poursuivre son mandat.

« La MINUSCA a un mandat du Conseil de sécurité qu’elle exécute grâce à son personnel civil et en tenue », a indiqué le porte-parole de la MINUSCA, Vladimir Monteiro, en réponse à une question sur l’impression de la Mission sur le travail auprès des autorités centrafricaines, à la veille de la Journée des Casques bleus. « Le Représentant spécial du Secrétaire général en RCAMankeur Ndiaye, rend hommage aux quelques 1478 civils, dont 566 Centrafricains, aux 11451 éléments de la Force et 2057 de la Police, qui font ce travail quotidien pour la mise en œuvre du mandat dans des conditions rendues plus difficiles par la pandémie de Covid-19 », a indiqué le porte-parole. « L’épidémie a modifié le mode de travail, a eu un impact grand. Mais les Casques bleus civils et en uniforme au service de la MINUSCA ont pu s’adapter ».

Le porte-parole a ajouté que « le travail n’est pas fini. La MINUSCA reste engagée à accompagner le gouvernement dans le cadre de son mandat, notamment pour la paix, la protection des civils et la restauration de l’autorité de l’Etat partout sur le territoire ». La célébration de la journée de cette année s’articule autour du thème « La voie vers une paix durable : mobiliser le pouvoir de la jeunesse en faveur de la paix et de la sécurité ».

Au cours de cette conférence de presse, le porte-parole a également indiqué que « la MINUSCA se félicite du bon déroulement des élections législatives en RCA, le dimanche 23 mai 2021 », qui ont concerné 50 circonscriptions électorales. « La MINUSCA salue la collaboration étroite avec les principaux acteurs concernés notamment l’Autorité Nationale des Elections (ANE) et les forces de défense et de sécurité centrafricaines ainsi que le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) tout au long des préparatifs et particulièrement le jour du vote », a-t-il déclaré, ajoutant que la MINUSCA reste engagée à accompagner les autorités dans l’organisation des élections locales en 2021.

En ce qui concerne la situation des droits de l’Homme, le porte-parole a indiqué que lors de la semaine du 18 au 24 mai, la MINUSCA a documenté 36 incidents d’abus et de violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire ayant affecté au moins 65 victimes. « Les groupes armés sont responsables de 14 incidents affectant 28 victimes. Les FACA, les FSI et leurs alliés sont présumés auteurs de 22 incidents affectant 37 victimes », a-t-il précisé.

Pour sa part, le porte-parole de la Force de la MINUSCA, le Lieutenant-Colonel Abdoul-Aziz Fall, a indiqué que « les opérations d’acheminement et de récupération des matériels électoraux se sont bien déroulées et aucun n’incident sécuritaire n’a entravé la bonne tenue des élections. Dans tous les secteurs, les unités de la Force se sont déployées conformément au plan intégré de sécurisation des élections et aux priorités définies par l’ANE ». Par ailleurs, il a souligné que, la Force, en sus de sa mission prioritaire de protection des populations civiles, continue d’exécuter des activités de soutien et d’assistance sous diverses formes. Ainsi, plus de 20000 kits de dépistage de paludisme et plus d’une cinquantaine de différents types de médicaments ont été délivrés et 120 patients traités à Bouar tandis que 91000 litres d’eau potable ont été distribués à Bangui par la Force et la Police.

De son côté, le Commissaire Serge Ntolo Minko, porte-parole de la Police de la MINUSCA, a fait savoir que dans le cadre des élections, « 35 officiers de police individuels ont été déployés par voie terrestre et aérienne en appui à ceux des régions, des unités de police constituées et surtout des forces de sécurité intérieures pour la sécurisation du scrutin du 23 mai. De même, 42 éléments de l’unité de police constituée du Rwanda basés à Kaga-Bandoro (centre de la RCA) ont été dépêchés à Batangafo (ouest) », a-t-il précisé. Il a ajouté qu’en dépit de l’accalmie observée sur l’ensemble du territoire, la Police de la MINUSCA conjointement avec les forces de sécurité intérieures, ont renforcé et poursuivent les patrouilles diurnes et nocturnes dans les différents artères et carrefours sensibles de Bangui et en régions.

Distribué par APO Group pour United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in The Central African Republic (MINUSCA).

United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in The Central African Republic (MINUSCA)
Télécharger le logo

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.