Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Plus de 1 000 institutions financières participent au webinaire organisé dans le cadre du programme des Ponts du Commerce Arabo Africains, visant à développer l'Investissement, le commerce et le transfert de la technologie au niveau régional

Plus de 1 000 institutions financières participent au webinaire organisé dans le cadre du programme des Ponts du Commerce Arabo Africains, visant à développer l'Investissement, le commerce et le transfert de la technologie au niveau régional

Dans le cadre du programme des Ponts du Commerce Arabo Africains (AATB), trois entités du Groupe de la BID ont organisé un webinaire sur les principales composantes de financement du commerce et des investissements destinés à favoriser l’intégration régionale.  La Société Islamique d'Assurance des Investissements et des Crédits à l'Exportation (SIACE), la Société Islamique pour le Développement du Secteur privé (SID) et la Société Internationale Islamique de Financement du Commerce (ITFC) (www.ITFC-IDB.org), en collaboration avec le Forum des Affaires du Groupe de la BID (THIQAH)  ont réuni au cours de ce webinaire plus de  1 000 institutions de développement, fonds souverains, banques, sociétés d'investissement et de capital-investissement, ainsi que des représentants clés des  gouvernements et du secteur privé.

L'événement, qui s'est concentré sur les piliers du Programme AATB tels que l'investissement, le commerce et l’assurance, a mis en évidence les opportunités d’Investissement potentielles existant entre les deux régions arabe et africaine, en particulier dans les industries à haute valeur ajoutée, telles que l'agroalimentaire, la santé et les produits pharmaceutiques, les matériaux et équipements de construction, ainsi que les machines et équipements électriques. Des projets et activités impliquant la croissance des investissements commerciaux et le transfert du savoir-faire et de technologie entre les pays arabes et africains ont été explorés dans le but de promouvoir les partenariats entre les communautés des affaires dans les 2 régions en général, et entre les membres de l'AATB en particulier.

Le webinaire a été inauguré par les discours d'ouverture de M. Oussama Kaissi, directeur général de la Société Islamique d’Aassurance des Investissements et des Crédits à l'Exportation (SIACE), de M. Ayman Sejiny, directeur général de la Société Islamique pour le Développement du Secteur Privé (SID) et de M. Hani Salem Sonbol, directeur général de la Société Internationale Islamique de Financement du Commerce (ITFC).

Le webinaire a également permis de faire un bilan sur les progrès considérables dans la promotion des projets impliquant la croissance des investissements et du commerce et le transfert de technologies entre les deux régions et d’aborder les défis qui limitent la communauté des affaires et les autorités concernées en matière de commerce et d'investissement dans les pays des deux régions.

Dans son discours d’ouverture, M. Oussama Kaissi a déclaré “Malgré les dégâts considérables engendrés par la pandémie, la SIACE croit profondément que grâce au programme AATB et nos efforts continus, nous sommes en mesure de proposer des solutions adaptées de renforcement des capacités, de sécurité économique, en fournissant aux citoyens des pays arabes et africains les connaissances et les moyens matériels nécessaires pour construire un avenir meilleur“.

Malgré la tragédie qu’ a présenté la pandémie, ces temps sans précédent ont réuni les institutions de développement pour rechercher des solutions et encourager l'innovation, nous apprenant que la meilleure façon  pour avancer, c’est d’être ensemble. La SIACE estime que grâce au programme AATB, nos efforts multilatéraux peuvent améliorer les réponses à la pandémie, les efforts de renforcement des capacités et la sécurité économique, en fournissant aux citoyens des pays arabes et africains les connaissances et les moyens matériels nécessaires pour bâtir un avenir meilleur.

M. Hani Salem Sonbol, a renforcé ce sentiment en déclarant “Depuis son lancement en 2017, l'AATB est devenue la principale plate-forme pour stimuler le commerce et les investissements entre les régions arabe et africaine, avec des initiatives importantes qui renforcent la croissance et la stabilité dans les pays bénéficiaires. Le programme facilite le soutien financier et technique des activités liées au commerce et à l'investissement visant à promouvoir le commerce intra-régional par des interventions spécifiques et des composantes dédiées au financement du commerce et de l'investissement“.

La SID dirigera le pilier investissement du programme AATB, qui vise à allouer des ressources à des projets d'investissements ayant un impact dans les pays arabes et africains, comprenant des plans de relance pour surmonter les effets négatifs de Covid-19. Nous avons pour objectif d'étendre les partenariats existants avec des institutions financières et à en créer de nouveaux afin d’aboutir à des projets financiers qui profitent aux pays membre sous l'égide du programme AATB“, a déclaré M. Ayman Sejiny.

Modérée par M. Nasser M. Al-Thekair, Directeur Général, Développement du commerce et des affaires à l'ITFC, cette première session a examiné les principales caractéristiques et les avantages du pilier investissement de l'AATB pour les institutions financières et les principaux réseaux de partenaires.

Une table ronde dédiée aux avantages du programme AATB a réuni des intervenants clés, notamment M. Aymen Kasem, Directeur de la Division du Développement du Commerce, de l'ITFC, M. Essaied Ben Ahmed, Infrastructure & Corporate Finance Global Markets & Fixed Income de la SID, et M. Ismail Filali Allach, directeur national de la division de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord du Maroc de la SIACE.

L'AATB est un programme multi-donateurs, multi-pays et multi-organisations, qui vise à promouvoir et à accroître le commerce et l'investissement entre les pays africains et arabes en tirant parti de partenariats commerciaux. Actuellement, les pays membres sont le Bénin, le Cameroun, l'Égypte, le Maroc, le Sénégal, le Togo et la Tunisie et ses partenaires et membres sont la BID, l'ITFC, la SIACE, Afreximbank, La Banque Arabe pour le Développement Économique en Afrique (BADEA) et le Fonds de l'OPEP.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur : www.AATB-Events.org.

Distribué par APO Group pour International Islamic Trade Finance Corporation (ITFC).

Contactez-nous :
Twitter : aatb_program
Facebook :
aatbprogram
E-mail : aatb@itfc-idb.org

A propos du programme des Ponts du Commerce Arabo Africains (AATB) :
L'AATB (www.AATB-Events.org) est un programme multi-donateurs, multi-pays et multi-organisations, qui vise à promouvoir et à accroître le commerce et l'investissement entre les pays africains et arabes, à soutenir le financement du commerce et l'assurance-crédit à l’exportation et à améliorer les outils de renforcement des capacités existants en matière de commerce. Le programme se concentre spécifiquement sur les secteurs clés de l'agriculture et des industries connexes, notamment le textile, l'industrie de la santé, y compris les produits pharmaceutiques, les infrastructures et transports, ainsi que la pétrochimie, les équipements et technologies de construction.

À propos de La Société Islamique d'Assurance des Investissements et des Crédits à l'Exportation (SIACE) :
La SIACE ((www.ICIEC.isdb.org) est membre du groupe de la Banque islamique de développement (BID). La SIACE a été créée en 1994 pour renforcer les relations économiques entre les pays membres de l'OCI. Depuis sa création, la société a assuré 64 milliards de dollars d'affaires. Sur cette somme, 51 milliards USD sont venus au titre du soutien aux transactions commerciales tandis que 13 milliards USD provenaient du soutien aux investissements directs étrangers. La vision de la SIACE est d’être reconnue comme le catalyseur privilégié du commerce et de l’investissement pour le développement économique durable des pays membres. Sa mission est de faciliter le commerce et l'investissement entre les pays membres et le monde grâce à la fourniture d'outils d'atténuation des risques et de solutions financières conformes à la charia.

À propos de la Société Internationale Islamique de Financement du Commerce (ITFC) :
La Société Internationale Islamique du Financement du Commerce (ITFC) (www.ITFC-IDB.org) est un membre du groupe de la Banque Islamique de Développement (BID). Elle a pour vocation de faire progresser le commerce entre les Pays Membres de l'OCI, permettant en définitive de contribuer à son objectif prioritaire visant à améliorer les conditions socio-économiques des personnes à travers le monde. Démarrant ses activités en janvier 2008 (Muharram 1429H), l'ITFC a depuis renforcé toutes les opérations de financement commercial qui étaient gérées par différents guichets du groupe de la BID. L'obtention de la notation de A1 de Moody's démontre l'efficacité de la prestation de la Corporation en répondant rapidement aux besoins du client dans un contexte obéissant aux lois du marché.

Depuis 2008, l'ITFC a fourni plus de 51 milliards de dollars pour financer le commerce dans les Pays Membres de l'OCI, faisant de la Corporation le premier fournisseur de solutions commerciales pour répondre aux besoins des Pays Membres de l'OCI. En endossant le rôle de catalyseur du développement commercial parmi les Pays Membres de l'OCI et au-delà, la Corporation permet aux entités des Pays Membres d'accéder plus facilement au crédit commercial et leur fournit les outils de renforcement de leur capacité en matière de commerce, ce qui leur permet d'être compétitives sur le marché international. 

A propos de la Société islamique pour le développement du secteur privé :
La Société islamique pour le développement du secteur privé (SID) (www.ICD-ps.org) est une institution financière multilatérale créée par le Conseil des gouverneurs de la Banque islamique de développement (BID) lors de sa vingt-quatrième (24) réunion annuelle tenue à Rajab 1420H (novembre 1999) à Djeddah, Royaume d'Arabie saoudite. La SID a été créée pour être le guichet du secteur privé de la BID. Le capital autorisé de la société est de 4 milliards USD. Les actionnaires se composent de la BID, de 55 pays membres et de 5 institutions financières des pays membres. ICD a la notation « A2 » par Moody's, « A » par S&P et, A + par Fitch.

La Société vise à jouer un rôle complémentaire aux activités de la Banque islamique de développement et des institutions financières nationales dans les états membres en se concentrant sur les institutions du secteur privé dans leurs diverses activités et opérations conformes aux principes de la Charia. En plus du financement et des services financiers, la société fournit des services de conseil et d'orientation aux gouvernements et aux institutions du secteur privé. La Société applique la technologie financière (Fintech) pour rendre le financement plus efficace et plus complet. Pour plus d’information, visiter le site web : www.ICD-ps.org.

A propos de Le Forum d’Affaires (THIQAH) du Groupe de la BID :
Le Forum d’Affaires (THIQAH) du Groupe de la BID (www.IDBGBF.org) vise à offrir une plateforme unique et innovante pour le dialogue, la coopération et le partenariat inclusif entre les chefs d’entreprise désireux de saisir en partenariat des opportunités d’investissement prometteusesTHIQAH ambitionne de devenir la principale plateforme pour chefs d’entreprise du Groupe de la BID pour servir le secteur privé dans les pays membres et décupler le nombre de projets d’investissement réussis.


Media files
International Islamic Trade Finance Corporation (ITFC)
Télécharger le logo

Arab Africa Trade Bridges Program Investment Pillar Webinar- Event Photo
International Islamic Trade Finance Corporation (ITFC)
Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.