Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Coronavirus - République centrafricaine : Trois infrastructures et 15.000 tests de dépistage remis au gouvernement par la MINUSCA pour combattre le COVID-19

Coronavirus - République centrafricaine : Trois infrastructures et 15.000 tests de dépistage remis au gouvernement par la MINUSCA pour combattre le COVID-19

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies en République centrafricaine (RCA), Mankeur Ndiaye, a remis vendredi au Gouvernement centrafricain une nouvelle contribution de la MINUSCA, destinée à renforcer la réponse nationale à la lutte contre la pandémie de COVID-19 dans le pays.

L’appui de la MINUSCA est estimé à 239.029.830 francs CFA (408.598 dollars), une somme qui a permis l’acquisition de 15.000 tests de dépistage ainsi que les travaux de transformation d’une ancienne installation EBOLA en un centre d'isolement COVID-19, la rénovation de deux nouveaux étages d’un bâtiment du Centre national hospitalier universitaire de Bangui et la construction de bureaux supplémentaires au ministère de la Santé pour l’équipe de coordination de la lutte contre la pandémie.

« Vous n’êtes pas seuls dans ce combat. En témoigne la mobilisation de la communauté internationale, y compris le Système des Nations Unies en RCA, face à l’ampleur et aux conséquences de la pandémie », a déclaré Mankeur Ndiaye, en s’adressant au ministre de la Santé publique et de la population, Pierre Somsé, lors de la cérémonie officielle de remise, à laquelle ont également participé les représentantes spéciales adjointes du Secrétaire général, Lizbeth Cullity et Denise Brown et le directeur intérimaire des services de soutien à la Mission, Emmanuel Agawu.

Tout en réitérant la disponibilité de la MINUSCA à continuer à œuvrer aux côtés du Gouvernement pour lutter contre le COVID-19, le Représentant spécial a évoqué les efforts au sein de la Mission contre le virus et sa propagation à travers le respect des consignes de prévention et la mise en œuvre des bonnes pratiques. « Cette attitude prend en compte autant le besoin de nous protéger nous-mêmes que de protéger nos hôtes et amis centrafricains », a-t-il dit.

Pour sa part, le ministre de la santé publique, Pierre Somsé, s’est félicité de la qualité de franche collaboration et du partenariat « gagnant-gagnant entre la MINUSCA et le Gouvernement », saluant l’engagement de la Mission dans la lutte contre cette pandémie et d’autres maladies en Centrafrique. « La pertinence de l’appui que la MINUSCA apporte dans ce pays dépasse les limites, il n’y a pas que les matériels et réactifs mais aussi la qualité des hommes, la qualité de relation qui n’a pas de prix », a déclaré le ministre.

Concernant la lutte contre le COVID-19, le ministre a recommandé la vigilance et de « ne pas baisser les bras ». « Nous devons rester vigilants et continuer cet effort car nous ne maîtrisons pas cette pandémie », a-t-il averti, tout en appelant au même partenariat international qui a permis l’éradication de la polio en Afrique. Il a par ailleurs annoncé une enquête prochaine de l’Institut Pasteur de Bangui sur la pandémie en Centrafrique.

Distribué par APO Group pour United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in The Central African Republic (MINUSCA).United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in The Central African Republic (MINUSCA)
Télécharger le logo

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.