Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Coronavirus - République Démocratique du Congo : Compensation Régie de distribution d'eau (REGIDESO) - Société nationale d'électricité (SNEL)/COVID-19 - le dossier examiné en Conseil des Ministres

Coronavirus - République Démocratique du Congo : Compensation Régie de distribution d'eau (REGIDESO) - Société nationale d'électricité (SNEL)/COVID-19 - le dossier examiné en Conseil des Ministres

Le chef du Gouvernement, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a pris part par vidéo-conférence, au Conseil des Ministres présidé le vendredi 21 août 2020, par le Président de la République, Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, réunion qui a balayé plusieurs sujets d’intérêt national.

Le rendu compte de la réunion publié par le porte-parole du Gouvernement, Jolino Makelele, renseigne que le chef de l’Etat a lors de cette séance de travail, engagé le Gouvernement, au regard des enjeux liés aux changements climatiques, à la lutte contre la pauvreté, d’organiser les Etats généraux de la forêt avec l’accompagnement des partenaires techniques et financiers. Ces assises vont notamment examiner et évaluer la mise en œuvre du moratoire; définir et adopter une nouvelle feuille de route concertée et consensuelle, et lever les options fondamentales susceptibles d’insuffler une nouvelle dynamique dans ce secteur. A cet effet, le Premier Ministre, a la charge d’examiner avec les ministères sectoriels, les modalités de convocation de ces Etats généraux au cours du dernier trimestre de cette année 2020.

Sur le dossier de compensation de manque à gagner en faveur de la REGIDESO et de la SNEL. Pour rappel, le Gouvernement avait décidé la gratuité de la fourniture d’eau et d’électricité pour la population pendant 3 mois lors de l’État durgence. A ce jour, il n’a pas encore réalisé la compensation du manque à gagner pour ces deux sociétés, situation qui risque de les mettre dans l’impossibilité de continuer à assurer leurs services. Pour éviter les conséquences qui découleront de la rupture de services pour ces deux sociétés, le Premier Ministre a été chargé de se pencher sur ce cas pour trouver des solutions idoines.

Dans le dossier de la Minière de Bakwanga, le Chef de l’Etat a rappelé l’urgence à débloquer le montant de 5.000.000 USD arrêté pour permettre la relance de la MIBA, faisant suite aux décisions lors de derniers conseils.

S’agissant de la situation sécuritaire sur l’ensemble du territoire national, elle demeure relativement calme, a renseigné le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières. Il a tout de même épinglé quelques faits importants, notamment le déplacement massif de la population locale à la suite des affrontements à Fizi entre des éléments du groupe Maï-Maï YAKUTUMBA et celui de BILOZE BISHAMBUKE; l’enlèvement d’un agent humanitaire de l’ONG « WAR CHILD » à LUMWE par les mêmes Maï-Maï YAKUTUMBA; la
nécessité pour le Gouvernement d’assurer une meilleure prise en charge des miliciens CODECO « rendus » aux fins d’encourager d’autres redditions; et la nécessité d’accélérer le déblocage des moyens nécessaires pour la prise en charge des « rendus » du groupe armé Maï-Maï Malaika. Le Ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants, a lui informé le Conseil de la poursuite des miliciens ADF auteurs d’une attaque au village MUSENGA, à RWENZORI par les FARDC; de la reddition massive des près de 334 combattants Maï-Maï NDC-R/ « Aile Gilbert BWIRA » avec armes et munitions. A ce jour, 487 combattants ont total qui se sont rendus, sont  regroupés à RUMANGABO. Le Conseil a donc levé l’option de veiller à une meilleure prise en charge de ces combattants afin d’encourager la reddition.

Concernant l’évolution de la situation de la pandémie de la COVID-19 et autres épidémies. Selon le rapport du Ministre de la Santé, Eteni Longondo, pour ce qui est de la pandémie de la COVID-19, du 19 au 20 août, le Cumul des cas  est de 9.802, 248 personnes décédées, 8920 guéries, et 17 provinces sur le 26 qui comptent le pays, sont touchées. Et dans le cadre de la prévention, le prix du test de dépistage pour les voyageurs a été fixé à trente dollars américains par passager embarquant. Le gouvernement est invité à mettre les moyens pour la désinfectation des aéroports (Bâtiments, bagages,..).
Pour la maladie à virus Ebola à l’Equateur, le Ministre Eteni a rappelé au conseil l’attente du décaissement du montant de la deuxième tranche de la contribution du Gouvernement à la lutte contre cette maladie. Présentement, 98 cas sont enregistrés, le nombre des décès est de 42, 38 patients guéris, est la maladie a touché plusieurs zones notamment Bikoro, Bolomba, Iboko, Mbandaka, Ingende, Wangata, Lotumbe, Lolanga, Mampoko, Lilanga Bobangi, Monieka.

Le Conseil des Ministres a aussi examiné puis adopté après débats et délibération, trois projets de textes soumis par le Ministre des Classes Moyennes, Petites et Moyennes Entreprises et Artisanat dont le projet de décret modifiant et complétant le décret n°18/018 du 24 mai 2018 portant mesures d’application de la loi n°17 du 08 février 2017 fixant les règles applicables à la sous-traitance dans le secteur privé.

Distribué par APO Group pour Primature, République Démocratique du Congo.Primature, République Démocratique du Congo
Télécharger le logo

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.