Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Coronavirus - République Démocratique du Congo : Le Conseil des Ministres adopte le dossier relatif à la participation de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale des Agents Publics de l’Etat (CNSSAP) au Marché des Bons et Obligations du Trésor

Coronavirus - République Démocratique du Congo : Le Conseil des Ministres adopte le dossier relatif à la participation de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale des Agents Publics de l’Etat (CNSSAP) au Marché des Bons et Obligations du Trésor

Le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, a participé le vendredi 26 juin 2020, à la 37ème réunion du Conseil des Ministres, tenue, par vidéo-conférence, par la président de de la République, Félix-Antoine Tshisekedi. Le compte rendu de cette séance publié par le porte-parole du Gouvernement, David-Jolino DIWAMPOVESA-MAKELELE, Ministre d’Etat, Ministre de la Communication et Médias, a révélé que dans sa communication sur L’exécution de l’Accord-cadre du 20 mai 2016 entre la RDC et le Saint-Siège, le chef de l’État, a annoncé que la RDC et la Conférence Episcopale Nationale du Congo, se sont accordées pour fixer de commun accord la nature, la forme ainsi que les modalités de collaboration dans divers domaines, notamment pour concourir à la réussite de la gratuité de l’enseignement de base. A cet effet, le President de la République a décidé de créer une Commission-Mixte qu’il va présider. Elle sera composée des experts de la Présidence, de la Primature et ceux des ministères sectoriels concernés, en particulier ceux des Affaires étrangères, de l’EPST et des Finances. Le Président de la République a demandé au Premier Ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, et aux Ministres concernés de faire parvenir la liste de leurs délégués pour examiner le contour de cette question avant qu’elle soit examinée au niveau du Gouvernement.

Concernant la Situation sécuritaire du Pays, le Ministre Délégué auprès du Ministre de la Défense, en charge des Anciens Combattants a renseigné qu’elle semble relativement calme, hormis quelques poches d’insécurité constatées en ITURI et sur les Hauts plateaux de Minembwe où les FARDC s’activent à neutraliser ces forces négatives. Ce dernier a aussi informé le Conseil de la résurgence des cas de grand banditisme à Kinshasa et dans le Kongo-Central. A ce sujet, les patrouilles mixtes FARDC-Police font le bouclage des zones concernées. Au Nord-Kivu dans le territoire de BENI, la traque des terroristes ADF/MTM se poursuit, en particulier à l’occasion du massacre des populations et des attaques contre l’Armée et les forces de la Monusco ; dans la localité de Mikenge, verrou pour atteindre Minembwe, l’armée nationale a renforcé ses positions pour face aux attaques des combattants du groupe Twirwi Gwaneho. Les FARDC pourchassent aussi les terroristes ADF/MTM, MAÏ- MAÏ YIRA FORCE et CODECO qui attaquent les paisibles citoyens. Les incursions des militaires soudanais (SPLA) sont signalées dans le territoire d’ARU, Ils sont poursuivis par des patrouilles FARDC en vue de leur neutralisation.

Le Conseil a été aussi mis au courant de l’évolution la situation épidémiologique de la COVID-19 et celle d’EBOLA, par le Ministre de la Santé. Pour ce qui est de la COVID-19, en date du 24 juin, la RDC a connu un des 6411cas confirmés, 142 décès, 870 guérisons. Les provinces touchées à ce jour, restent Kinshasa, Kongo-central, Haut-Katanga, Sud-Kivu, Nord-Kivu, Tshopo, Kwilu, Equateur et Ituri. Dans la foulée, ce dernier a aussi confirmé le déconfinement progressif de la commune de la Gombe déjà Lundi 29 juin 2020, moyennant des recommandations strictes, comme annoncé par le Comité Multi-sectoriel de riposte contre la COVID-19 que chapote le Premier Ministre Ilunga. S’agissant de l’épidémie D’ebola à Mbandaka, aucun nouveau cas n’a été confirmé, le cumul est de 24 cas dont 13 cas décès.

Autre dossier approuvé par le Conseil des Ministres, c’est celui relatif à l’opérationnalisation de la ville de Lumumbaville. Selon le Ministre d’État, Ministre de la Décentralisation et Réformes Institutionnelles, le Décret n°13/023 a conféré le statut de ville à l’agglomération de WEMBO-NYAMA sous la dénomination de Lumumbaville. Cette nouvelle ville est composée de deux communes, à savoir celle de WEMBO-NYAMA, du nom de l’entité où le Premier Ministre Patrice Emery Lumumba a passé sa petite enfance, et celle de EWANGO dont fait partie ONAWA, le Village natal de feu Lumumba. Pour le Ministre d’Etat si l’opérationnalisation intervenait à l’occasion du 60ème anniversaire de l’accession de la RDC à la souveraineté nationale, cela sera une marque de reconnaissance de cette éminente personnalité.

La Ministre de la Fonction Publique, a par ailleurs exposé lors de cette séance, le dossier sur la participation de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale des Agents Publics de l’Etat (CNSSAP) au Marché des Bons et  Obligations du Trésor ; et Mise en place des organes de gouvernance de la CNSSAP. Elle a sollicité et obtenu du Conseil l’autorisation de modifier l’Arrêté n°29/ME/MIN.F.P/2018 du 16 mars 2018 pour donner à la CNSSAP la possibilité de participer au marché des Titres publics et de jouer ainsi son rôle d’investisseur institutionnel. Et d’accélérer la mise en place des organes de gouvernance au sein de la CNSSAP.

Par la suite, le Conseil des Ministres adopté deux projets d’Arrêté Ministériel présenté par Ministre de l’Economie nationale, le premier fixe la nomenclature des activités et les modalités de modification du Numéro d’Identification Nationale ; et le deuxième est relatif à la modification de l’Arrêté Ministériel n°029/CAB/MIN-ECO et COM/013 du 02 octobre 2013 portant création, organisation et fonctionnement du Comité de suivi des prix des produits de première nécessité.

Distribué par APO Group pour Primature, République Démocratique du Congo.Primature, République Démocratique du Congo
Télécharger le logo

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.