Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Coronavirus - République Démocratique du Congo : Des nouveaux appuis de l’OMS et ses partenaires (ECHO & Gavi) à la RDC pour contribuer à maîtriser la circulation du coronavirus

Coronavirus - République Démocratique du Congo : Des nouveaux appuis de l’OMS et ses partenaires (ECHO & Gavi) à la RDC pour contribuer à maîtriser la circulation du coronavirus

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS), grâce à un appui généreux d’ECHO et de Gavi, Alliance du Vaccin, poursuit ses efforts de renforcement de la lutte contre le coronavirus, COVID-19 en République Démocratique du Congo, en particulier pour les zones de santé fortement touchées et où le virus est très actif. Après une première donation fin avril 2020 constituée d’une cinquantaine de motos, du chlore et de 14 mille litres de carburant, aujourd’hui ont été remis encore par l’OMS d’autres équipements, matériels et consommables pour la coordination générale de la riposte contre le nouveau coronavirus.

Il s’agit entre autres de : 50 motos neuves, 100 casques motos pour la surveillance épidémiologique, 1 136 mégaphones avec 100 000 piles pour la communication de proximité grâce aux crieurs sensibilisateurs, 200 tablettes tactiles, 200 batteries externes (power bank) et 20 lap tops incluant 35 modems pour une gestion efficace des alertes et la transmission rapide des données par les zones de santé etc. ‘‘La pandémie de coronavirus, COVID-19 est toujours très active à Kinshasa et dans les six autres provinces du pays, et continue à confronter la RDC à un défi sans précédent. Avec cette nouvelle donation, grâce à notre partenariat avec ECHO et Gavi que nous remercions très vivement, l’OMS demeure fortement engagée aux côtés de la RDC pour renforcer la surveillance épidémiologique, la communication des risques au sein de la population pour une appropriation nationale de la lutte. C’est pour nous une priorité absolue de renforcer la coordination avec ces appuis complémentaires,’’ a souligné le Dr Amédée Prosper Djiguimdé, Chargé du Bureau de l’OMS en RDC.

Lors de cette cérémonie de remise officielle dans l’enceinte de l’Institut national de la recherche biomédicale (INRB), le secrétaire général à la Santé, le Dr Sylvain Yuma Ramazani a remercié l’OMS, ECHO et Gavi et a réaffirmé la volonté du Ministère de la Santé et du secrétariat technique du Comité multisectoriel de la riposte (CMR COVID-19) de poursuivre son objectif de la décentralisation des activités de la réponse au niveau des zones de santé. ‘‘Cet appui va beaucoup améliorer la qualité de travail de nos zones de santé, notamment en termes de la gestion des données et des alertes’’ a-t-il indiqué.

‘‘Nous saluons les efforts de nos partenaires, particulièrement de l’OMS, ECHO et Gavi, qui demeurent pleinement mobilisés à nos côtés dans cette inlassable lutte contre le coronavirus chez nous,’’ a dit de son côté le Professeur Jean-Jacques Muyembe Tamfum, secrétaire technique du Comité multisectoriel de la riposte.

A la date du 30 mai 2020, au moins 2 965 personnes ont été testées positives au coronavirus, COVID-19 dont 69 décès (létalité : 2,3%) depuis le tout premier cas enregistré le 10 mars par la RDC. La ville-province de Kinshasa reste la plus touchée avec 2 680 cas confirmés, suivies des provinces du Kongo Central (189 cas), Nord Kivu (43 cas), Sud Kivu (28 cas), Haut-Katanga (21 cas), Ituri (2 cas) et Kwilu ( 2 cas).

Dans la région africaine de l'OMS, la République Démocratique du Congo occupe la huitième place en termes de notification des cas confirmés dus au coronavirus, COVID-19, après l'Afrique du Sud (29 240 cas avec 611 décès), le Nigéria (9 302 cas avec 261 décès), l'Algérie (9 134 cas avec 638 décès), le Ghana (7 616 cas avec 34), le Cameroun (5 436 cas avec 177 décès), la Guinée (3 656 cas avec 22 décès) et le Sénégal (3 429 cas avec 41 décès).


Distribué par APO Group pour WHO, Democratic Republic of Congo.

Media files
WHO, Democratic Republic of Congo
Télécharger le logo

Image

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.