Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Coronavirus - Journée Mondiale du paludisme : Les Etats-Unis restent mobilisés dans la lutte contre le paludisme

Coronavirus - Journée Mondiale du paludisme : Les Etats-Unis restent mobilisés dans la lutte contre le paludisme

Le  monde entier a célébré le 25 avril la journée mondiale du paludisme avec pour thème: « Zéro paludisme commence avec moi ». Cette célébration intervient  dans un contexte où la communauté mondiale réagit à la pandémie mondiale de COVID-19. A cet effet, le gouvernement des Etats-Unis appelle au maintien des efforts dans la lutte contre le paludisme pour éviter une flambée des décès dus au paludisme ou des complications du COVID-19 liées au paludisme.

En effet, le paludisme affecte de manière disproportionnée les plus démunis, en particulier, les femmes enceintes et les enfants en Afrique.  Il perpétue aussi le cercle vicieux de maladie et de pauvreté. Le paludisme met en danger les grossesses chez les femmes, la santé des nouveau-nés et empêche les enfants d’aller à l'école et les parents de travailler.

Depuis 2017, l’Initiative Présidentielle contre le paludisme (PMI), dirigée par l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) et gérée conjointement par l’USAID et les Centres des Contrôles et de Prévention des maladies des Etats-Unis (CDC), accompagne les efforts du Gouvernement de Côte d’Ivoire pour offrir des services de prévention et de prise en charge du paludisme dans tout le pays, notamment parmi les populations vulnérables. 

PMI et ses partenaires de mise en œuvre travaillent inlassablement avec le Programme National de lutte contre le Paludisme pour assurer les services nécessaires, avec les précautions requises par le Gouvernement de Côte d’Ivoire conformément aux recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé.

Le paludisme demeure la première raison de consultations de soins. Les interventions contre le paludisme sont donc impératives en raison de la situation actuelle de la pandémie à coronavirus.  Selon l’Ambassadeur des Etats-Unis en Côte d’Ivoire, Richard Bell : “Même dans ce contexte difficile, nous devons maintenir nos efforts contre le fléau du paludisme pour protéger les populations et en particulier les enfants de moins de cinq ans.”  Zéro paludisme commence par moi aussi  l’Ambassadeur Bell invite les populations à observer des gestes simples notamment à dormir chaque jour sous une moustiquaire, à aller au centre de santé dans les 24 heures en cas de fièvre et aller en consultation prénatale pour recevoir un traitement préventif en cas de grossesse.

Pour rappel, au cours de l'année fiscale 2019, le gouvernement des Etats-Unis a investi 25 millions de dollars américains soit un total de 75 millions de dollars depuis 2017. Cette année, PMI accompagnera la première campagne de pulvérisation intra-domiciliaire d’insecticide à effet rémanent dans les Districts de Sakassou et de Nassian. De même, PMI contribuera à la prochaine campagne nationale de distribution gratuite de moustiquaires avec près de trois millions de moustiquaires imprégnées.

Toutes ces interventions majeures de lutte antivectorielle apporteront certainement un plus aux efforts de la Côte d’Ivoire pour réduire le fardeau du paludisme dans ces districts à forte incidence. Le Gouvernement des Etats-Unis renouvelle son engagement à accompagner les efforts déployés par les autorités compétentes de la Côte d’Ivoire afin de créer les conditions d’une élimination progressive de cette maladie évitable, mais qui impose plus de sacrifices aux populations et limite leur épanouissement économique et social.

Distribué par APO Group pour Ambassade des États-Unis en Cote d’Ivoire.Ambassade des États-Unis en Cote d'Ivoire
Télécharger le logo

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.