Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Coronavirus - Gabon : Conférence de presse du jeudi 23 avril 2020

Coronavirus - Gabon : Conférence de presse du jeudi 23 avril 2020

Deuxième décès

Nous avons enregistré ce matin un deuxième cas de décès lié au Covid-19, il s’agit d’un médecin, âgé de 41 ans, gynécologue-obstétricien, exerçant à l’Hôpital d’instruction des Armées Omar Bongo Ondimba, avec des antécédents de diabète. Il a été admis le 6 avril 2020 à l’Hôpital d’instruction des Armées d’Akanda (HIAA) pour détresse respiratoire.

Deux jours plus tard, devant l’aggravation de son état de santé et le résultat positif au Covid- 19, il a été transféré au service de réanimation où il a séjourné durant 16 jours. Ce matin, il a rendu l’âme à 10h30, malgré tous les soins que ses confrères lui ont donnés pour le maintenir en vie. Au nom du COPIL Coronavirus, nous saisissons cette occasion pour présenter à sa famille éplorée, nos condoléances les plus sincères.

2 décès liés au diabète

Les deux cas de décès enregistrés depuis le début de l’épidémie ont un élément en commun, la présence d’une comorbidité, notamment le diabète. En effet, selon les informations scientifiques, 1/4 à 1/3 des patients décédés sont diabétiques et selon des études chinoises, le diabète multiplierait de 2 par 4 le risque de décès lié au Covid-19.

Ces données doivent nous interpeler sur le danger réel existant pour les personnes vulnérables face à l’épidémie du Covid-19. Toutefois, les mêmes informations scientifiques montrent qu’en respectant les mesures barrières, les patients atteints du diabète peuvent éviter la contamination du Covid-19.

Ces personnes diabétiques, hypertendues, souffrant d’insuffisance rénale, immunodéprimées, asthmatiques, souffrant du cancer ne sont pas des gens d’ailleurs, c’est nous-même, ce sont nos parents, nos grands-parents, nos amis, nos voisins, voire même nos enfants. C’est pourquoi, nous traitons de comportement criminel, le non-respect des gestes barrières car cet acte d’incivisme met en danger la vie des autres. Doit-on attendre qu’il y ait plus de morts pour que les populations réalisent le danger qui guette chacun d’entre nous ? Nous devons dire ensemble NON et nous protéger.

Situation épidémiologique

Sur le plan de la surveillance épidémiologique, le deuxième test Covid-19 effectué sur le cas suspect de Franceville s’est révélé négatif. Il n’y a donc pas de cas déclaré positif au Covid- 19 dans la province du Haut-Ogooué, à ce jour.

En revanche, dans la province de l’Ogooué-Maritime, sur les 27 prélèvements analysés, un cas positif a été diagnostiqué. Il s’agit d’un compatriote de 24 ans, travaillant sur une barge aménagée en hôtel au large de Port-Gentil. Des dispositions ont été prises pour son transfert au Centre hospitalier régional de Port-Gentil, pour une prise charge médicale.

Au total, nous avons 167 cas positifs au Covid-19, dont vingt-quatre (24) guéris et deux (2) décès.

***Rappel des gestes barrières

  • Se laver fréquemment les mains avec de l’eau et du savon ou un gel hydro- alcoolique ;
  • En cas de toux et d’éternuement, se couvrir la bouche et le nez avec le coude fléchi ou un mouchoir. Jeter immédiatement le mouchoir et se laver les mains ;
  • Éviter tout contact étroit avec une personne ayant de la fièvre et de la toux ;
  • Saluer sans se serrer la main et éviter les embrassades ;
  • Nettoyer les objets et les surfaces souillés.

Pour toute information complémentaire, appelez gratuitement le 1410.

« Appliquer les mesures barrières, c’est protéger ceux qu’on aime. »

Distribué par APO Group pour Ministère de la Santé de la République gabonaise.Ministère de la Santé de la République gabonaise
Télécharger le logo

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.