Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Coronavirus - République centrafricaine : 50.000 postes récepteurs pour faciliter l’accès à l’information aux populations, dans un contexte de COVID-19

Coronavirus - République centrafricaine : 50.000 postes récepteurs pour faciliter l’accès à l’information aux populations, dans un contexte de COVID-19

L’accès à la bonne information est, à bien des égards, un facteur important dans la riposte au coronavirus. Les recommandations des autorités compétentes sont accessibles via plusieurs canaux, la radio étant le plus usuel, car plus accessible à la majorité de la population.

C’est dans cette optique que la MINUSCA, à travers sa Division de la communication stratégique et de l’information publique, a entrepris une campagne de distribution de cinquante mille (50.000) postes radios auto-chargeables aux populations, qu’elles soient à Bangui ou dans l’arrière-pays. Faciles à utiliser et indépendantes en termes d’énergie – car n’ayant besoin ni d’électricité, ni de piles, pour fonctionner – ces postes radios sont aussi dotés de plusieurs fonctionnalités permettant d’écouter les informations dans les zones les plus reculées.

L’initiative vise donc à optimiser l’accès des populations à l’information pour ainsi lutter contre les rumeurs et la désinformation, en l’occurrence sur le COVID-19. Et comme le souligne le directeur de ladite Division, Charles Antoine Bambara, cette action se veut une contribution à la stratégie de communication du gouvernement dans la riposte nationale. « L’accès à l’information fiable est un atout important pour réussir la riposte nationale à cette pandémie. Et la radio en offre l’opportunité. Nous en sommes d’autant plus confiants que les médias centrafricains ont suivi une formation pour bien communiquer sur le COVID-19, et se sont engagés à les mettre en pratique, en signant une charte y afférente », a dit M. Bambara.

Les structures locales, associations de jeunes et de femmes, radios communautaires et la population centrafricaine plus généralement sont les principales cibles. C’est ainsi qu’a Bria, les autorités locales et les fonctionnaires en sont désormais équipés, pour mieux s’informer, non seulement sur le coronavirus. mais aussi sur toutes les questions d’actualité comme le processus de paix, les élections, les décisions gouvernementales, etc.

En leur remettant ces postes le 11 avril 2020, le Chef du bureau de la MINUSCA dans cette ville, Imtiaz Hussain, les a exhortés à en faire bon usage. « Mes attentes sont grandes en vous remettant ces radios. Vu que la majorité de la population n’a pas accès à l’information pour diverses raisons, je vous invite à partager autour de vous toutes les informations que vous aurez à travers ces radios, surtout que vous êtes des leaders dont les voix comptent », a insisté M. Hussain.

A Bangassou, dans le Mbomou, ce sont les autorités de la préfecture, des forces de sécurité intérieure et des représentants de la population qui ont reçu symboliquement les postes. Des équipes seront ensuite déployées sur le terrain pour en faire bénéficier les habitants.

Du côté de Bouar (Ouest), en plus des habitants de la ville principale, ceux de Baoro, Vallo, Koursou et autres localités ont en reçu environ 500. Cette remise s’est faite à l’occasion justement d’une rencontre de sensibilisation sur la pandémie à COVID-19, le 15 avril, en présence du Préfet de la Nana Mambéré, Marcel Bagaza qui les a invités en en tirer le meilleur, surtout en cette période sensible.

Au nom des premiers bénéficiaires de la Haute Kotto, le Préfet s’est réjoui de la réception de ces postes qui, ’’viennent à point nommé’’. « Merci à la MINUSCA pour ce geste, car grâce à ces radios, messages pourront désormais atteindre plus de personnes, surtout en dehors de la ville de Bria», a affirmé Thierry Evariste Binguinendji selon qui, en ces temps où la distanciation sociale est la règle, «la radio se révèle comme l’outil le plus puissant pour atteindre un plus grand nombre de personnes». Et le préfet d’inviter tous les bénéficiaires à être des relais de la bonne information.

La distribution continue, notamment au profit des femmes, jeunes, chefs de quartiers et de groupes, enseignants, leaders religieux, chefs de races, membres des organes de suivi de l’Accord de paix, chefs de blocs, élèves et étudiants, leaders communautaires des villages, bref des Centrafricains, même les plus lointains. L’objectif est de permettre, surtout à ceux qui n’en ont pas les moyens, de s’en procurer afin d’accéder, en temps réel, aux messages des autorités compétentes diffusées à travers ce canal.

Par ABOU MOUHILOU SEIDOU

Distribué par APO Group pour United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in The Central African Republic (MINUSCA).United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in The Central African Republic (MINUSCA)
Télécharger le logo

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.