Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Coronavirus - Afrique : le nombre de cas en Afrique multiplié par deux en une semaine (OMS)

Coronavirus - Afrique : le nombre de cas en Afrique multiplié par deux en une semaine (OMS)

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé vendredi une multiplication par deux du nombre de personnes infectées au Covid-19 en Afrique alors que le monde compte désormais plus de 2 millions de cas confirmés de Covid-19.

Si des signes encourageants ont pu être constatés dans certains pays, des tendances inquiétantes voient le jour dans d'autres, a indiqué l’agence onusienne.

« La semaine dernière, il y a eu une augmentation de 51% du nombre de cas signalés sur mon propre continent, l'Afrique, et une augmentation de 60% du nombre de décès signalés », a déclaré le Directeur général de l’OMS, le Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’une conférence de presse organisée virtuellement depuis Genève.

A la date du 17 avril, la région africaine de l’OMS comptait plus de 12.360 cas confirmés de Covid-19. « Avec le défi actuel d’obtenir des kits de test, il est probable que les chiffres réels soient plus élevés que ceux indiqués », a reconnu le Dr. Tedros, originaire de l’Ethiopie.

Avec le soutien de l'OMS, la plupart des pays africains ont désormais la capacité de tester le Covid-19. « Mais il existe encore d'importantes lacunes dans l'accès aux kits de test », a rappelé le Directeur général. « Nous travaillons avec des partenaires pour combler ces lacunes et aider les pays à trouver le virus ».

Les Centres de contrôle et de prévention des maladies d’Afrique (CDC Africa) – institution de l’Union africaine (UA)- a annoncé jeudi que plus d'un million de tests pour le Covid-19 seront déployés sur le continent à partir de la semaine prochaine.

Pour le Dr. Tedros, « le renforcement et le soutien aux institutions africaines comme le CDC Africa aideront (le continent) maintenant et pour l'avenir ».

Vendredi, le chef de l’OMS s’est entretenu par visioconférence avec le Président sud-africain, Cyril Ramaphosa – dont le pays assure actuellement la présidence de l’UA ; le Président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat ; la Directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva ; le Président de la Banque mondiale, David Malpass ; et le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, lors des rencontres de printemps des institutions financières internationales organisées cette année virtuellement en raison de la pandémie. Lors de ces rencontres, M. Guterres a appelé avec le FMI et la Banque mondiale à une plus grande solidarité avec l’Afrique dans sa lutte contre le coronavirus. A cet égard, le chef de l’ONU a plaidé pour toute une série de mesures concernant la dette.

Accélérer les efforts sur le vaccin

En plus des tests, l’OMS travaille également dur pour accélérer le développement, la production et la distribution équitable d'un vaccin.

Jeudi, le Dr. Tedros s’est entretenu avec le Président français, Emmanuel Macron. « Nous devons construire ensemble, autour de l’OMS, une initiative forte sur les diagnostics, les traitements et les vaccins accessibles à tous », a déclaré sur Twitter le chef d’Etat français. Mercredi, le Président Macron avait souligné que « seule une victoire totale, incluant pleinement l’Afrique, pourra venir à bout de cette pandémie ».

Le chef de l’OMS s’est également entretenu avec le philanthrope américain Bill Gates et à d'autres partenaires pour discuter des moyens de prévenir une autre pandémie en envoyant les vaccins des laboratoires aux personnes le plus rapidement possible et le plus équitablement possible. Au lendemain de l’annonce de la suspension de la contribution financière des Etats-Unis au budget de l’OMS, la fondation du milliardaire américain a indiqué qu’elle accorderait 150 millions de dollars à la réponse globale à la pandémie.

Un élan de solidarité et de générosité salué par le Dr. Tedros et l’OMS à un moment critique pour l’agence onusienne engagée 24 heures sur 24 et sept jours sur sept dans la lutte contre le coronavirus.

En date du 17 avril, le monde comptait plus de 2 millions de cas confirmés de Covid-19, dont près de 140.000 morts


Distribué par APO Group pour UN News.

Media files
UN News
Télécharger le logo

Image

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.