Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Jongler au sommet : ce qu'il faut pour gérer un cabinet juridique panafricain en 2020

Jongler au sommet : ce qu'il faut pour gérer un cabinet juridique panafricain en 2020

À 35 ans, Zion Adeoye est le plus jeune associé directeur d'un cabinet d'avocats multinational africain. Nommé en 2020 à la tête du Centurion Law Group (https://CenturionLG.com), Zion incarne une nouvelle génération d'avocats africains conduisant le continent dans les transformations qui feront de l'Afrique la réussite économique du 21e siècle. Alors qu'il porte un regard sur son parcours professionnel jusqu'à présent, il partage ses leçons avec tous les jeunes Africains à la recherche d'une carrière juridique sur le continent.

Admis au barreau en 2011, Zion est titulaire d'un LLB de l'Université d'Ibadan au Nigeria et d'un BL de la Nigerian Law School. Après avoir passé l'essentiel de sa carrière juridique au Nigeria à travailler sur des transactions énergétiques transfrontalières, il a déménagé en Afrique du Sud en 2017 pour occuper le poste de Senior Associate Attorney chez Centurion, avant d'y être promu directeur général cette année. « Dès ma troisième année à l'Université d'Ibadan, je savais que je voulais me spécialiser en droit de l'énergie. En fait, j'ai un parcous non conventionnel parce que j'ai terminé le programme NYSC à la Nigerian Petroleum Development Company (NPDC) avant de me rendre à la faculté de droit », se souvient-il. Son début de carrière au Nigéria le mènera ensuite à la division Fiscalité de KPMG et éventuellement à des cabinets d'avocats de premier plan au Nigéria tels que Terra Cotta Legal, Olaniwun Ajayi LP et Templars, avant de se reconvertir en interne au Transnational Energy / Bresson Power Group. Cette expérience a offert à Zion une décennie d'expertise en droit de l'énergie, des finances et de la fiscalité, qui a été le pilier de son succès au sein du Centurion Law Group.

Nager à contre-courant : attention au vilain petit canard

En tant que jeune avocat nigérian travaillant pour un cabinet d'avocats panafricain dans le domaine de l'énergie, Zion a été à plusieurs reprises dans la position du vilain petit canard au cours de sa carrière. « Lorsque vous êtes un avocat de l'énergie relativement jeune en Afrique et que vous pratiquez le droit à un niveau important, vous vous habituez à entrer dans une pièce et à voir vos interlocuteurs remettre en question votre crédibilité », explique-t-il. « Cela est particulièrement vrai de l'industrie pétrolière et gazière où de nombreuses affaires sont encore conclues en dehors du continent dans de grandes villes comme Paris, Londres ou New York par des avocats qui ont vingt à trente ans de plus que vous et qui sont très souvent formés dans de grandes universités internationales. J'ai rapidement appris à faire confiance à mon éducation africaine et à l'expérience acquise en faisant des affaires sur le terrain. Faire confiance à vos capacités est essentiel si vous voulez réussir dans cette industrie. »

De par son expérience acquise en faisant des affaires au Nigeria mais aussi en Zambie, en Ouganda ou au Soudan du Sud, Zion pense qu'un état d'esprit pratique et une compréhension locale sont clés pour les avocats africains qui feulent se différencier dans une industrie très compétitive. « Ne laissez pas votre âge ou votre genre vous abattre. Au final, les clients vous jugeront toujours sur la qualité de votre travail. N'ayez pas peur d'être le vilain petit canard », dit-il.

Diriger en eaux troubles : les défis d'une profession juridique en mutation

Alors que la profession juridique dans le monde pénètre des terres inconnues, elle a besoin de dirigeants qui comprennent à la fois les besoins changeants des clients, mais sont également prêts à adopter de nouvelles technologies et à innover pour rendre leur pratique plus efficace.

Avec le lancement de sa nouvelle plate-forme de services juridiques à la demande, CenturionPlus, le Centurion Law Group propose à l'Afrique une nouvelle approche juridique pour répondre aux besoins des clients en fonction de leurs besoins. « CenturionPlus est une réponse à la demande des clients pour plus de flexibilité dans la livraison et la facturation de leurs besoins légaux, mais répond également à la complexité croissante des transactions commerciales effectuées en Afrique », a expliqué Zion. « La gestion d'un cabinet d'avocats africain en 2020 présente de nombreux défis, notamment parce que notre continent se développe si rapidement. Vous devez vous assurer que votre équipe garde une longueur d'avance et que votre pratique innove constamment pour répondre aux attentes des clients. En tant que chef d'équipe, cela vous oblige à forger un consensus et à aligner votre équipe autour d'une vision et d'une détermination communes », a-t-il ajouté. Malgré un environnement difficile ces dernières années, Centurion est resté un cabinet d'avocats de premier niveau dans ses principales juridictions telles que la Guinée équatoriale, tandis que ses avocats principaux sont constamment reconnus pour leur contribution à l'industrie. À la fin de 2019, par exemple, Zion a été reconnu comme avocat ESQ 40 de moins de 40 ans au Nigerian Rising Stars Award.

S'adapter au changement : gérer les relations multiculturelles avec les clients et au bureau

Souvent décrite comme une entité unique, l'Afrique est l'un des continents les plus culturellement diverses de la planète. Ses 54 pays parlent des centaines de langues, ont leurs propres régimes juridiques particuliers et sont à différents stades de croissance économique. Développer une pratique panafricaine nécessite une compréhension approfondie des nuances sociales et culturelles à travers l'Afrique, que de nombreux cadres sous-estiment souvent. « Le secteur pétrolier est l'une des industries les plus internationalisées. Par nature, vous aurez affaire à des clients du monde entier désireux d'investir et de faire des affaires dans des juridictions africaines qui peuvent être très différentes les unes des autres », a déclaré Zion. « Ne faites pas l'erreur de penser que parce que vous avez conclu un accord en Éthiopie, vous pouvez facilement le faire au Ghana. De même, avoir comme client une grande compagnie pétrolière américaine n'est pas la même chose que travailler sur une transaction pour une grande compagnie pétrolière chinoise. J'ai vu de nombreux cabinets d'avocats commettre ces erreurs coûteuses », a-t-il ajouté.

Pour résoudre ce problème, Centurion a continué de se régionaliser au fil des ans et possède actuellement des bureaux en Guinée équatoriale, au Cameroun, au Ghana, en Afrique du Sud, à Maurice et en Allemagne. Le cabinet a également diversifié ses avocats, qui proviennent actuellement de plus de 10 pays et parlent notamment l'anglais, le français, l'espagnol et le portugais. « Si vous voulez réussir à gérer votre cabinet d'avocats, vous avez besoin d'un état d'esprit multiculturel et d'une compréhension du fait que les gens de différents pays et origines font des affaires différemment et communiquent différemment », a déclaré Zion. « J'ai toujours trouvé que ma formation juridique était utile à cet égard. En tant qu'avocats, nous sommes habitués à trouver le bon équilibre entre les aspects techniques, financiers, commerciaux et juridiques d'une transaction. La gestion de votre équipe adopte la même approche consistant à organiser différentes pièces ensemble pour atteindre un objectif commun. »

Grâce à ce style de leadership, Zion s'est forgé une solide réputation auprès de ses pairs et des principaux clients du cabinet à travers le continent. Lorsqu'on lui a demandé quel était son plus grand défi en acceptant la responsabilité de gérer le cabinet, il a répondu : « Le plus grand défi lorsque vous gérez un cabinet d'avocats est d'avoir deux emplois en même temps. En tant que directeur général, je dois superviser plusieurs départements de support tels que la prospection et le marketing, ainsi que le soutien d'autres avocats du cabinet et la coordination de notre stratégie. Mais je suis aussi un avocat avec ma propre pratique qui doit retenir nos plus gros clients. »


Distribué par APO Group pour Centurion Law Group.

Media files
Centurion Law Group
Télécharger le logo

Zion Adeoye

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.