Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Des dirigeants africains réunis à l’occasion de la première édition du Forum Kofi Annan pour la paix et la sécurité (KAPS)

Des dirigeants africains réunis à l’occasion de la première édition du Forum Kofi Annan pour la paix et la sécurité (KAPS)

Le Centre international Kofi Annan de formation au maintien de la paix (KAIPTC) (https://www.KAIPTC.org/) a organisé la première édition du Forum Kofi Annan pour la paix et la sécurité (KAPS) dans le but de faciliter des échanges sur les nouvelles tendances en matière de paix et sécurité en Afrique. Ce forum vise également à mettre en exergue les réalisations remarquables de S.E. feu Kofi Annan et à perpétuer sa mémoire.

Placé sous le thème ‘Opérations de paix dans le contexte de l’extrémisme violent en Afrique’, ce forum s’est tenu sous le haut patronage de S.E. Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, Président de la République du Ghana et sous la présidence de S.E. Dr Mohammed Ibn Chambas, Représentant spécial du Secrétaire général et Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS).

Au nombre des délégués de haut niveau figuraient sept anciens chefs d’État africains, à savoir S.E. Pierre Buyoya, ancien Président du Burundi et Haut Représentant de l’UA au Mali et au Sahel (MISAHEL), S.E. Catharine Samba-Panza, Ancienne Présidente de la République Centrafricaine, S.E. Hassan Sheikh Mohamoud, ancien Président de la République fédérale de Somalie, S.E. Dr Ernest Bai Koroma, ancien Président de la Sierra Leone, Professeur Amos Claudius Sawyer, ancien Président du Liberia, S.E. Olusegun Obasanjo, ancien Président du Nigeria et S.E. John Dramani Mahama, ancien Président du Ghana.

Prenant la parole devant les délégués lors de la cérémonie d’ouverture, le Commandant du KAIPTC, le Général de division aérienne Griffiths S. Evans, a expliqué la raison d’être du forum.

“Ce forum vise à établir une plateforme de dialogue sur les questions cruciales relatives à la paix et à la sécurité sur le continent africain. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de notre mission qui consiste à promouvoir la paix et la stabilité en offrant des compétences mondialement reconnues et un appui stratégique à tous acteurs impliqués dans la paix et la sécurité en Afrique”, a-t-il déclaré.

Dans son allocution, le Président de la République du Ghana, S.E. Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, a énuméré les principales interventions qui pourraient être menées en vue de combattre l’extrémisme violent.

“La promotion et le développement, sur le continent, d’un système et d’une culture de gouvernance responsable, exempts de corruption, respectueux de l’état de droit, des libertés individuelles, des droits de l’homme et des principes de la responsabilité démocratique sont des éléments importants”, a-t-il souligné.

Il a également jeté plus de lumière sur la politique antiterroriste du Ghana pour la lutte contre l’extrémisme violent.

“Dans le cadre de notre politique antiterroriste, nous cherchons à prévenir les actes terroristes dans le pays. La politique antiterroriste a permis de créer, au sein du Secrétariat du Conseil national de sécurité, une unité antiterroriste chargée de diriger et de coordonner nos efforts dans ce domaine. Le Ghana a adopté une approche interorganisations bien coordonnée, qui encourage l’échange rapide d’informations et de renseignements, la coordination opérationnelle et la formulation de stratégies conjointes. Cela s’est révélé essentiel pour la mise en œuvre efficace de la politique antiterroriste du Ghana”, a-t-il expliqué.

Le Forum Kofi Annan a réuni plus de deux cents délégués et diplomates de haut niveau issus d’organisations gouvernementales et intergouvernementales (dont l’Union Africaine et ses communautés économiques régionales, les Nations Unies et l’Union Européenne). Des professionnels de la sécurité et des représentants de groupes de réflexion sur les politiques et la recherche, des partenaires au développement, des institutions de formation et des groupes de la société civile invités ont pris part aux dialogues.

Ce forum vise également à approfondir la collaboration entre le KAIPTC et des organisations internationales telles que les Nations Unies, l’Union Africaine, les communautés économiques régionales, les gouvernements, les partenaires au développement, les organisations de la société civile et le monde des affaires.


Distribué par APO Group pour Kofi Annan International Peace Keeping Training Centre (KAIPTC).

Pour de plus amples informations, veuillez contacter le Service des Affaires institutionnelles du Centre International Kofi Annan de Formation au Maintien de la Paix (KAIPTC) au numéro +233302-718200 poste 1104/1203 ou +233 550 303030. Vous pouvez également nous contacter via nos pages Facebook et Twitter @Kaiptcgh. Pour en savoir davantage sur le KAIPTC, veuillez consulter notre Site Web : https://www.KAIPTC.org/.

À propos du Centre International Kofi Annan de Formation au Maintien de la Paix :
Le Centre International Kofi Annan de Formation au Maintien de la Paix (KAIPTC) (https://www.KAIPTC.org/) a été créé en 1998 par le Ministère ghanéen de la Défense (MoD) qui l’a mis en service en 2004. Il joue le rôle de tribune de consolidation et de partage des cinq décennies d’expériences et de compétences du Ghana en matière d’opérations de paix effectuées aux côtés des autres pays de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et d’Afrique. Ceci traduit la reconnaissance d’un besoin de formation pour le personnel militaire, policier et civil des deux sexes pour leur permettre de satisfaire aux nouvelles exigences posées sur les opérations de paix multidimensionnelles. Le Centre fait partie des trois (3) centres de formation d’excellence de la CEDEAO dans le domaine du maintien de la paix. Ces centres de formation ont pour mandat d’offrir des formations en maintien de la paix et en opérations de soutien à la paix (OSP) en Afrique.

Le Centre offre des formations dans les trois (3) domaines suivants : Opérations de soutien à la paix, Gestion des conflits et études sur la paix et la sécurité. Il offre également des programmes de maîtrise et de doctorat dans les mêmes thématiques. Le KAIPTC dispose d’un département de recherche de niveau mondial qui mène des recherches dans les thématiques de la paix et de la sécurité. Situé à Accra, au Ghana, le KAIPTC est une institution de renommée internationale qui a formé et instruit, depuis sa création jusqu’à ce jour, plus de 21 496 personnes.

Le KAIPTC est une organisation sensible à l’équité entre les sexes et engagée dans la promotion de l’égalité des sexes. Suite au lancement de sa politique d’égalité des sexes en 2014, le Centre a intégré les questions de genre dans ses politiques et programmes ainsi que dans ses domaines d’intervention, à savoir la formation, la recherche et l’enseignement postuniversitaire. Le Centre a mis en place une politique sur le harcèlement sexuel sur laquelle il a pleinement sensibilisé son personnel. Il a également mis sur pied un centre de soins infirmiers et de garde d’enfants ainsi qu’une politique de congé de paternité dans le but de créer un environnement de travail propice.


Media files
Kofi Annan International Peace Keeping Training Centre (KAIPTC)
Télécharger le logo

African Leaders converge in Accra for maiden edition of Kofi Annan Peace and Security (KAPS) Forum (1)

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.