Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

Les Chiffres Provisoires Indiquent Que Plus de 14.000 Candidatures Ont Été Déposées en Vue du Recrutement des 1000 Fsi

Les Chiffres Provisoires Indiquent Que Plus de 14.000 Candidatures Ont Été Déposées en Vue du Recrutement des 1000 Fsi

Le processus de recrutement des 1000 policiers et gendarmes lancé par le Gouvernement centrafricain le 1er juillet 2019, avec l’appui de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA), indique une participation de candidats de Bangui ainsi que des préfectures. « A la veille de la clôture du dépôt des dossiers de candidatures, prévue le 31 juillet, un total de 14.132 dossiers avait été enregistré. Bangui arrive en tête avec environ 70% des dossiers mais les données montrent que les candidats des régions ouest, centre et est se sont présentés en masse », a indiqué le porte-parole de la MINUSCA, Vladimir Monteiro, lors de la conférence de presse hebdomadaire. Selon le porte-parole, les chiffres provisoires montrent que les candidatures féminines représentent 24,7%.

Pour sa part,  le porte-parole de la Police, l’Adjudant-chef Alioune Kassé, a précisé que « des mesures avaient été prises par les autorités centrafricaines pour répondre aux principales difficultés liées notamment à l’établissement des dossiers de candidature, ce qui fait qu’une grande affluence des candidats a été observée les derniers jours de cette première étape ». Le porte-parole de la Police s’est félicité que « toutes les préfectures, toutes les communautés participent à ce processus ».

Au cours de la conférence de presse, le porte-parole de la MINUSCA a  encouragé les groupes armés dans l’ouest de la RCA à poursuivre le désarmement de leurs éléments dans le cadre du processus de Désarmement et Démobilisation, « Le désarmement de 3R a commencé le 29 juillet et à ce jour 24 éléments ont été désarmés. C’est une première étape timide mais qu’il faut encourager », a dit le porte-parole, qui a rappelé que le RJ, l’UFR et les éléments éligibles du FDPC avaient été désarmés dans la région ouest.

Le porte-parole de la MINUSCA a aussi évoqué la tenue ce 31 juillet de  la quatrième réunion du Comité exécutif de suivi (CES) de l’Accord politique pour la paix et la réconciliation en RCA, souhaitant qu’elle puisse renforcer la prévention des incidents. Il a abordé la situation des droits de l’homme au cours de la semaine écoulée avec 11 incidents et abus des droits de l’homme et du droit international humanitaire ayant affecté 11 victimes. Le porte-parole a par ailleurs annoncé la visite en Allemagne du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies, à partir de ce mercredi, afin de rencontrer les autorités de ce pays membre du Conseil de sécurité des Nations unies et aborder le travail de la MINUSCA, entre autres points ainsi que de son mandat.

En faisant le point sur les activités menées par les casques bleus de la MINUSCA, le porte-parole de la Force, le Major Mohamed Ouabed a fait savoir que dans le cadre du renforcement de la sécurité et de la protection des civils, la Force a mené 2723 patrouilles dont 1032 de nuit et 242 escortes dans l’ensemble du territoire centrafricain.

Distribué par APO Group pour United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in The Central African Republic (MINUSCA).United Nations Multidimensional Integrated Stabilization Mission in The Central African Republic (MINUSCA)
Télécharger le logo

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.