Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

world

L’OMS salue les efforts de préparation du Rwanda dans la lutte contre Ebola

L’OMS salue les efforts de préparation du Rwanda dans la lutte contre Ebola

Le Chef de l’OMS a confirmé qu’aucun cas d’Ebola n’a été signalé, à ce jour au Rwanda, malgré les niveaux élevés de trafic et de mouvements de personnes entre la République démocratique du Congo (RDC) et Kigali.

« Le Rwanda a été proactif et engagé dans la préparation à Ebola à tous les niveaux depuis que l’épidémie a été déclarée il y a presque un an en République démocratique du Congo (RDC) voisine », a déclaré Dr Tedros cité dans un communiqué rendu public ce jeudi à Genève.

Ce dispositif se matérialise au quotidien par un dépistage des symptômes d’Ebola aux points d’entrée depuis le début de l’épidémie en RDC. Il s’est même renforcé depuis la confirmation d’un cas dans la ville congolaise de Goma.

En effet, des dizaines de milliers de personnes traversent chaque jour la frontière entre Goma et la ville rwandaise de Gisenyi. Dans ces conditions, les personnes traversant la frontière entre les deux pays font vérifier leur température, se lavent les mains et écoutent les messages de sensibilisation au virus Ebola.

3.000 agents de santé de zones à haut risque vaccinés à titre préventif

Plus largement, le Rwanda a mis en place un plan national de préparation détaillé. Kigali forme ainsi les agents de santé à la détection précoce et à la riposte. Il sensibilise également les communautés, vaccine les agents de santé dans les zones à haut risque, équipe les établissements de santé et organise des exercices de simulation pour maintenir un haut niveau de préparation.

Des exercices de simulation de réponse au virus Ebola ont été menés à l’hôpital militaire de Kanombe, à l’hôpital de district de Gihundwe, à l’aéroport international de Kamembe et au centre de traitement Ebola de Rugerero afin de tester la préparation du Rwanda en réponse à un cas.

Un centre de traitement du virus Ebola a été également mis en place au Rwanda et 23 unités d’isolement sont en préparation dans des hôpitaux de 15 districts prioritaires. Environ 3.000 agents de santé dans les zones à haut risque ont été vaccinés à titre préventif, dont plus de 1.100 à Gisenyi.

« Le Rwanda a réalisé un investissement important dans la préparation contre le virus Ebola », a fait valoir Dr Tedros. Mais selon le Chef de l’OMS, tant que l’épidémie se poursuivra en République démocratique du Congo, « il existe un risque très réel de propagation aux pays voisins ».

Le patron de l'OMS exhorte donc la communauté internationale à continuer à soutenir ce travail crucial mené par Kigali.

Distribué par APO Group pour UN News.UN News
Télécharger le logo

Africanews propose à ses lecteurs du contenu fourni par APO Group. Africanews n'apporte aucun changement à ce contenu.